L’histoire du monument Wolfe en cinq temps

monument_wolfe
Le monument Wolfe a été érigé pour rendre hommage à James Wolfe, commandant en chef des troupes de terre en Amérique, qui remporta la bataille des plaines d’Abraham le 13 septembre 1759. Le monument a été construit à l’endroit où il serait décédé le jour même de la victoire en face du Musée national des beaux-arts du Québec.

Pas facile pour les francophones d’accepter un monument qui leur rappelle la défaite et la perte de la Nouvelle-France. Les controverses ont été nombreuses autour du monument. Le major Samuel Holland, arpenteur général du Canada, décide en 1790 d’installer un repère géodésique. Un premier monument discret pour ne pas heurter la population francophone.monument_wolfe_1838_H_Church

Les anglophones sont déçus que la victoire de Wolfe ne soit pas mise plus de l’avant. En 1832, une colonne est donc érigée par lord Matthew Whitworth Aylmer, gouverneur du Bas-Canada. Comme les gens pouvait partir avec un souvenir du monument, il se détériore rapidement. En 1849, on installe une colonne dorique surmontée d’un casque et d’une épée. Cette fois les visiteurs ne peuvent pas l’approcher, un clôture de fer entoure le monument. La colonne est restaurée en 1913.

Le monument actuel a été installé le 5 juillet 1965. Il s’agit d’une colonne dorique de 11,5 mètres de hauteur. Au sommet, on y trouve un glaive et un casque de l’antiquité romaine. Différentes plaques racontent l’histoire de Wolfe et les différents monuments construits avant celui-ci.Deux ans auparavant en mars 1963, le monument avait été symboliquement renversé par le Front de Libération du Québec. À noter que sur les anciens monuments les plaques commémoratives n’étaient pas bilingues. On remarquera aussi que le mot «Victorious» a été retiré lors de la construction de la colonne en 1965. Cette décision a provoqué la colère de nombreux anglophones qui trouvaient qu’on privait Wolfe de sa victoire.

À quelques pas du monument, on peut aussi retrouver un puits où les soldats de Wolfe puisaient de l’eau pour le désaltérer avant que celui-ci décède.MCQ_1991-375_wolfe1James Wolfe est né le 2 janvier 1727 en Angleterre, fils de militaire, sa carrière est toute tracée. Il s’illustre dans différentes batailles et il reçoit le grade de général de brigade en Amérique lors de la guerre de Sept Ans.Peu de temps avant la bataille des plaines d’Abraham, il retourne en Angleterre. Il est nommé major général et commandant des forces de terre en Amérique en janvier 1759. Le général Wolfe est bien organisé et il ordonne à ses troupes d’escalader la falaise qui mène sur les Plaines et qui entrainera la déroute du camp français. Malheureusement Wolfe est blessé lors de la bataille ultime.