L’émouvant et drôle voyage de Pierre-Guy B.

Voyage_Pierre_Guy

Le deuxième spectacle de la trilogie de fiction acadienne, Le long voyage de Pierre-Guy B. nous plonge dans la vie de Pierre-Guy B, alias Pierre Guy Blanchard, un musicien de retour chez lui après un voyage à travers le monde. Le décor sur scène est composé d’instruments de musique, de micros et de chaises. 

C’est Christian Essiambre qui nous invite à travers ce long voyage dans un rythme effréné et une narration où il joue à la fois son propre rôle et ceux de la mère et du grand-père de Pierre-Guy B. La pièce raconte la vie de deux amis d’enfance originaires de l’Acadie et qui se sont rencontrés pour la première fois lors d’un tournoi Pee-Wee. On ne sait pas où se situe la réalité et la fiction.Christian commence par nous parler d’une histoire drôle qui lui serait arrivée, un «black out» après avoir trop bu et des amendes qui sont venues avec. Chistians Essiambre est phénoménal dans ce rôle de composition où les personnages se mêlent et où il passe de l’un à l’autre avec aise.Aujourd’hui adultes, les deux amis sont ce sont perdus de vue et ils ont choisi deux styles de vie complètement différents. Christian Essiambre a maintenant une vie rangée à Québec. Il est père de famille et il est sur le point de se marier. À l’inverse Pierre Guy B est un musicien nomade qui a voyagé de nombreuses années. Il est allé entre autres en Asie et au Moyen-Orient. Les deux amis vont se retrouver à Charlo chez Pierre Guy B où Christian est venu lui demander de jouer de la musique à son mariage et aussi parce qu’au téléphone Pierre-Guy était particulièrement agité.Pendant leurs retrouvailles, Pierre-Guy Blanchard qui est un peu plus effacé au début du spectacle livre une performance convaincante, drôle et émouvante en particulier lorsqu’il joue un DJ dans une soirée étudiante et quand il raconte son voyage à Istanbul. Les deux amis passeront trois jours ensemble dans la maison de Pierre Guy B. où il y a un grand trou dans le mur que Pierre-Guy a percé un jour d’égarement parce qu’il voulait se sentir plus près de la mer.Plusieurs vérités seront dites pendant ces trois jours comme lorsque Pierre-Guy affirme que si on ne peux pas dire la vérité aux gens qu’on aime, à qui peut-on la dire? À noter que la famille de Pierre-Guy Blanchard, venue spécialement d’Acadie, était présente dans la salle.Le long voyage de Pierre-Guy B , une mise en scène de Philippe Soldevila, est présenté au Périscope jusqu’au 28 février.