Les Ursulines de Québec – Mérici se souvient

Exposition Un à un et tous ensemble à Mérici Collégial Privé

Mérici Collégial privé a inauguré mardi en partenariat avec le Musée des Ursulines de Québec, une exposition permanente, Un à un et tous ensemble, qui met en scène l’histoire et le patrimoine de Mérici et des Ursulines.

L’histoire est grande entre les Ursulines de Québec et Mérici Collégial Privé. Fondé par les Ursulines il y a 85 ans, Mérici porte le nom de la fondatrice des Ursulines, soeur Angèle-Mérici qui a créé l’organisation religieuse en 1535. Pour rappeler aux étudiants l’histoire de leur collège, un espace est dorénavant consacré à Angèle-Mérici, L’Espace Angèle-Mérici.« Les étudiants passaient deux à quatre ans à Mérici sans vraiment connaitre l’origine du nom. Je suis surprise de voir à quel point depuis qu’on a installé l’Espace Angèle-Mérici, les étudiants s’arrêtent pour lire l’histoire de soeur Angèle-Mérici », souligne la directrice de Mérici Collégial Privé, Nicole Bilodeau.Le corridor principal du collège accueille désormais cinq tableaux qui appartiennent aux Ursulines de Québec et qui se trouvaient dans le parloir de l’ancien monastère des Ursulines. Ces tableaux qui devaient se retrouver dans les réserves du Musée des Ursulines après le déménagement ont donc été confiés au collège afin qu’ils continuent à être vus. Pour rappeler ce parloir, Mérici a décidé de nommer le corridor du collège, Allée des parloirs. Les tableaux incarnent chacun un personnage qui ont participé à la création de l’histoire et de l’identité québécoise. On y retrouve, le marin, Jacques Cartier, l’artiste, Louise Élisabeth Vigée, la lady, Catherine Anne Phipps, le militaire, Melchior-Alphonse de Salaberry et l’homme de loi, Joseph-Guillaume Bossé. Mérici a aussi fait l’acquisition des anciens meubles du parloir.Ancien réfectoire de MériciLe Collège Mérici possède également une grande collection de photos qui relatent l’histoire de Mérici à travers différents lieux. On peut voir une partie des ces photos sur un écran vidéo à l’accueil du collège. Parmi les photos, on peut découvrir le réfectoire qui a gardé sa vocation puisqu’il s’agit de la cafétéria, la Bibliothèque de l’aile Marie-de- l’Incarnation de 1962 à 1966 qui a été réaménagée en Carrefour de l’information en 2010, des salles d’études ou encore la salle de réception.Pour la conservatrice du Musée des Ursulines, Christine Cheyrou, ces photos permettent aux étudiants de se repérer dans l’histoire. « De savoir que telle salle de classe qu’ils ont maintenant étaient par exemple un dortoir leur donne l’occasion de faire le lien entre le passé et le présent au niveau des usages du bâtiment. »Mérici Collégial Privé ouvrira ses portes au public le samedi 14 mai entre 13 h et 16 h pour découvrir l’exposition. Il sera aussi possible de venir voir l’exposition pendant certaines heures durant l’année en faisant une demande à Mérici par téléphone.