Au loft par style libre arrive dans Montcalm | 14 août 2017 | Article par Marine Lobrieau

Crédit photo: Marine Lobrieau

Au loft par style libre arrive dans Montcalm

Au loft par style libre s’établira dès septembre dans le Quartier des arts. Située auparavant dans le quartier Saint-Roch, la boutique est spécialisée dans la vente de produits de décoration d’intérieur haut de gamme. L’établissement intègrera également le bureau de design, Style libre, un service d’accompagnement personnel dans les projets d’aménagement.

Les propriétaires, Josée Ouellet et Pierre Paradis, designers de métier, ont décidé de déménager au 120 boulevard René-Lévesque dans Montcalm après deux ans sur la rue Saint-Vallier ouest. Au commencement, les designers avaient créé en 1989 Style Libre, un bureau axé sur un service d’experts en design d’intérieur.

« C’est l’énergie que dégage ce quartier qui nous a réellement plu », confie madame Ouellet. Ce choix a été motivé par la demande des clients, « nous avons sondé environ une centaine de personnes, et la majorité nous a confirmés le désir de voir cette boutique dans ce secteur ».

« La majeure partie de notre clientèle est proche de ce quartier, alors nous avons décidé de changer de cap », poursuit-elle. Il a également été justifié par l’espace que proposait ce nouveau local. Celui-ci fait « près du double en superficie », par rapport à celui dans Saint-Sauveur. Ainsi, il sera possible de développer encore plus la gamme de produits proposée à la vente.

Une palette d’accessoires étoffée

La première nouveauté réside dans la proposition d’un éventail plus large de produits d’exceptions. « Nous allons avoir à présent des meubles et plus de luminaires et une multitude de petits objets de décorations. Nous sommes axés sur des accessoires que l’on ne trouve nulle part ailleurs », explique Josée Ouellet.

Les articles proposés à la vente sont pour la plupart dénichés dans des salons spécialisés du monde entier. L’autre nouveauté est qu’il sera désormais possible d’accéder directement au bureau du design, chose qui était impossible auparavant par manque de place.

Désirant développer activement le concept initial déjà fortement reconnu chez les amateurs, les propriétaires souhaiteraient que leur image puisse devenir une référence.

Nous recherchons des choses uniques pour démarquer son intérieur, j’aimerais que les clients viennent en se disant, c’est ce que j’aime et recherche, donc c’est ici que je vais.

C’est cette dynamique que les propriétaires et le personnel recherchent et sont persuadés de trouver dans le Quartier des arts. « Je veux du passage, même si je sais que certains ne vont pas acheter, ce n’est pas l’idée, je veux quelque chose de vivant », s’exclame la propriétaire.

D’autant plus, que madame Ouellet a le désir « d’être en synergie » avec les autres commerces et surtout, se défend d’une quelconque compétition avec les autres boutiques de décoration du quartier. « On va s’entraider, ça va être très positif », affirme-t-elle.

Josée Ouellet qui atteste ne vendre que « ses coups de cœur » est « impatiente » de s’établir dans Montcalm et de faire découvrir aux clients sa passion des belles choses.