François Marchand sera candidat dans Cap-aux-Diamants | 14 septembre 2017 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Céline Fabriès

François Marchand sera candidat dans Cap-aux-Diamants

Un troisième candidat s’est déclaré, jeudi matin, dans le district Cap-aux-Diamants, l’avocat François Marchand. L’ancien adversaire d’Anne Guérette dans la course à la chefferie de Démocratie Québec veut « être la voix de ceux qui pensent différemment à Québec ».

François Marchand fera face à Jean Rousseau, colistier d’Anne Guérette et Maud Rusk, candidate de l’équipe Labeaume. L’avocat ne doute pas de la réélection de Régis Labeaume et croit même à un raz-de-marée dans tous les districts, excepté celui de Montcalm-Sacrement où l’équipe Labeaume a laissé le champ libre à Yvon Bussières.

Pour autant, monsieur Marchand estime qu’il ne faut pas « s’écraser » devant monsieur Labeaume qu’il trouve d’une « arrogance incroyable ». « Il faut répondre aux attaques personnelles par des arguments », insiste François Marchand.

François Marchand n’a jamais caché son intérêt pour la mairie. Mais après une longue hésitation, il a décidé de faire le saut d’abord dans l’arène de Cap-aux-Diamants, afin de ne pas laisser la ville de Québec aux mains d’un seul homme. « Une situation malsaine », selon l’avocat.

François Marchand accuse entre autres le maire d’éviter tous les sujets pouvant compromettre sa campagne comme les problèmes de circulation et le choix d’un transport en commun structurant.

Par ailleurs, l’avocat ne craint pas de diviser le vote dans un district appartenant à la chef de Démocratie Québec. Pour François Marchand, sans vouloir « partir une guerre », Anne Guérette va perdre la mairie, mais aussi son district.

Actuellement, si je ne me présente pas, je suis convaincu que ça pourrait être un candidat de l’équipe Labeaume qui gagne, même dans le Vieux-Québec.

Le candidat indépendant donne également très peu de chance à Québec 21, dont le candidat dans Cap-aux-Diamants n’a pas encore été annoncé, de remporter des districts. « Je ne crois pas qu’ils réussissent à percer. Ils vont enlever un certain nombre de votes à monsieur Labeaume. Est-ce qu’ils vont en élire, je ne crois pas », affirme François Marchand qui ne partage pas la philosophie du parti politique.

L’avocat désire aussi continuer sur le plan politique, la lutte judiciaire entreprise pour la défense et le maintien du Marché du Vieux-Port dans son lieu actuel.