Le poste à feu 13 en 1979 | 14 mai 2017 | Article par Jacynthe Clément

Photo : Ville de Québec

Le poste à feu 13 en 1979

Véritable bijou d’architecture, le poste à feu 13 a longtemps hébergé les soldats du feu dans le quartier Saint-Sacrement. Aujourd’hui convertie en logements, elle n’a rien perdu de son allure à la fois bourgeoise et utilitaire.

La caserne numéro 13 situé au 1387 de la rue Marie-Rollet a été conçue par l’architecte Joseph-Léon Pinsonneault en 1923. Aujourd’hui transformée en coquets appartements, la caserne numéro 13 a été opérationnelle de 1923 à 1982.Les nouvelles recrues chez les pompiers y effectuent leur entraînement de 1963 à 1972, puis la caserne n’est occupée que de nuit pendant quelques années jusqu’à sa fermeture en 1982 et son déménagement au 770, rue des Rocailles, dans le secteur Lebourgneuf.

Aujourd’hui, l’ancienne caserne abrite la coopérative d’habitation Les Primevères avec neuf appartements aménagés selon les plans de l’architecte Jacky Deschênes. Un étage a été ajouté pour transformer le bâtiment en espace habitable. Une fois condamnées, les portes de sortie pour les camions ont été percées de fenêtres à leurs quatre coins, et les murs de côté ont été agrémentés de balcons. Fidèle aux conventions d’architecture du XXe siècle, la caserne avait, et conserve, un air coquet d’hôtel de ville, avec des corniches décorées et ses tours d’angle.