Les jeux de société, une mode loin d’être dépassée

Cavano_Antoine_Lacroix
Antoine Lacroix, copropriétaire de Cavano

 Ça bouge dans Saint-Sacrement. Pas un, mais deux nouveaux commerces ont choisi le quartier pour s’y installer. On commence aujourd’hui avec Cavano, un café-ludique, où vous pouvez jouer à des jeux de société tout en buvant du café ou du thé à volonté.

Les deux propriétaires, Antoine Lacroix et Dave Vermette sont des passionnés des jeux de société. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, les jeux de société ne sont pas réservés à des personnes d’un certain âge.« Depuis les dix dernières années, il y a eu une explosion des jeux de société. Ils existent toutes sortes de jeux qui s’adressent à des joueurs très variés », souligne Antoine Lacroix.Tout le monde connaît des jeux comme le Monopoly ou Uno, mais le café Cavano amène le visiteur dans un univers totalement différent avec environ 200 jeux de société disponibles. Cela va des jeux de stratégie à des jeux coopératifs en passant par des jeux d’aventure, des jeux de rôles et des jeux de cartes. « Les gens viennent pour jouer à des jeux qu’ils n’ont pas chez eux et pour en découvrir des nouveaux », dit monsieur Lacroix. Parmi les jeux on retrouve, Pengoloo, Osti de jeu, la version québécoise de Cards against humanity, Pandémie et Magic the gathering.Les jeux s’adressent à tous les âges à partir de quatre ans et à tous les niveaux. On peut jouer seul ou en groupe. Selon Antoine Lacroix, les jeux de société permettent de socialiser tout en s’amusant en particulier avec les jeux coopératifs. « On gagne ensemble, on perd ensemble, mais on a du plaisir ensemble ».Les propriétaires ont choisi de s’installer dans Saint-Sacrement parce que les loyers s’avèrent moins chers qu’à Sainte-Foy et que cela leur permet de rejoindre aussi bien les étudiants, les familles et les personnes aînés.Le café organise des soirées à thème plusieurs fois par semaine. Le prix est de 3 $ par heure avec le café et le thé illimité pour les adultes et 3 $ sans limites d’heures pour les enfants. Des viennoiseries, des grignotines, des sandwichs et des salades sont également disponibles.Depuis son ouverture le 1er décembre, des habitués viennent jouer chaque semaine selon Antoine Lacroix et la moyenne du temps passé dans le café est de 3 h. « Un groupe a même joué 12 heures d’affilée », relate le propriétaire.Cavano est ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 23 h et la fin de semaine de 10 h à 23 h.

Cavano1345 chemin Sainte-Foy