Le noviciat en 1921 | 23 juillet 2017 | Article par Marine Lobrieau

Le noviciat en 1921

La photographie des archives de la Ville de Québec (CI-N010730) date de 1921 et immortalise le noviciat et l’Église du Très-Saint-Sacrement. Le cliché a été pris depuis l’intersection entre le Boulevard de l’Entente et l’avenue Saint-Sacrement.

C’est en 1915 que les religieux du Très-Saint-Sacrement s’installent à Québec. Les Pères se portent ensuite acquéreur d’un terrain situé à l’angle du chemin Sainte-Foy et de l’avenue Saint-Sacrement, l’ancienne côte Bell.

À ce moment, leur sont confiées la gestion et la destinée de la paroisse du Très-Saint-Sacrement. Ils y construiront une petite église en bois en 1915, puis c’est en 1916, que les Pères érigeront le noviciat, nouveau lieu de culte.

L’édifice sera béni en 1917. La canonisation de la paroisse du Très-Saint-Sacrément interviendra en 1921. En 1991, le noviciat deviendra le monastère des Pères.

À l’arrière du noviciat, on peut apercevoir l’église du Très-Saint-Sacrement dont les travaux de construction débute en 1920. L’église est bénite le 16 septembre 1924.

Aujourd’hui, les édifices ont une grande valeur patrimoniale pour la Ville de Québec.

Le cliché de 2017 montre l’édifice qui accueille aujourd’hui les prêtres et sur la droite l’apparition d’une résidence pour ainés, Les jardins Saint-Sacrement.