Rendre Cap-aux-Diamants attractif promet Labeaume | 1 novembre 2017 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Céline Fabriès

Rendre Cap-aux-Diamants attractif promet Labeaume

Street art, support à vélos, marquage artistique au sol, éclairage des escaliers, borne de recharge pour les cellulaires, ajout de services et de commerces de proximité dans le Vieux-Québec. Voici quelques propositions d’Équipe Labeaume pour sécuriser et dynamiser le district Cap-aux-Diamants.

Fief de sa concurrente à la mairie de Québec, Anne Guérette, le district Cap-aux-Diamants échappe à Régis Labeaume depuis dix ans. Celui-ci a donc mis le paquet, mercredi, devant l’hôtel de Ville en voulant mettre « un peu de couleur dans les vieux murs » pour séduire les citoyens qui voteront dimanche.

« Dans les quatre prochaines années, on va investir massivement. Embellir le district pour qu’il soit plus attrayant pour les touristes et les résidents », a promis le maire sortant.

Réclamés depuis longtemps, de nouveaux supports à vélos modernes seront installés. Régis Labeaume souhaite également organiser des concours pour embellir le district avec du street art et « laisser les artistes de Québec s’éclater ».

On pourrait voir apparaître entre autres des oeuvres d’art et des éclairages dans les escaliers reliant la Haute-Ville et la Basse-Ville et du marquage au sol pour certaines traverses piétonnes avec « un design très audacieux » et l’installation d’éclairage.

« Quand quelqu’un traverse la rue, les lumières s’allument. Il y a des trompe-l’œil aussi, alors on va en faire », a détaillé Régis Labeaume, qui veut également multiplier les places éphémères et aménager des aires de repos.

Afin d’attirer les touristes sur les artères commerciales comme l’avenue Cartier, le maire sortant veut aussi leur permettre de stationner gratuitement quelques heures. « Ça se fait ailleurs et c’est très payant pour les commerçants », a souligné Régis Labeaume.

Commerces de proximité dans le Vieux-Québec

Le Marché du Vieux-Port va fermer ses portes avec la construction du Grand Marché à ExpoCité. Une décision qui a déclenché la colère des résidents du Vieux-Québec. Mais selon Régis Labeaume, cette fermeture sera compensée par l’arrivée d’une épicerie et des Halles. « Ça avance très bien ce projet-là », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le chef d’Équipe Labeaume a également justifié sa promesse de 500 nouveaux résidents dans le Vieux-Québec avec les différents projets immobiliers en cours comme l’Ilot Charlevoix, Saint-Louis-de-Gonzague et la Maison Mère-Mallet.