Retour à la maison pour Le Mezzé

Le_Mezze_Andreas_Papadeas

Retour aux sources pour le propriétaire du Mezzé, un restaurant grec de la rue Saint-Paul, qui déménage dans Montcalm. Andreas Papadeas a grandi dans l’immeuble qui abritait le Quartier de Lune et le Fleur d’Asie avant l’incendie en 2015 au coin du chemin Sainte-Foy et de l’avenue Cartier. Son père, propriétaire de l’immeuble, y tenait un restaurant grec quand il était enfant.

Andreas Papadeas n’a pas seulement grandi dans le quartier Montcalm, il y réside encore aujourd’hui. S’installer dans l’immeuble appartenant à sa famille est un concours de circonstances avec l’incendie et une véritable opportunité pour le restaurateur dont le bail dans le Vieux-Québec arrive à échéance.« Notre lieu actuel devenait trop petit. Nous affichons souvent complet et nous devons refuser des clients », explique le propriétaire du Mezzé.Le Mezzé passera donc de 32 à 45 places et se rapprochera de sa clientèle principale en déménageant dans le quartier Montcalm : « Ma clientèle est à 99 % locale et vient de la Haute-Ville. Ici, il n’y a quasiment pas de résidents et les touristes, c’est juste une petite partie de l’année », relate Andreas Papadeas.Le local plus grand permettra de créer « un restaurant sur-mesure » avec toutes les « fantaisies » souhaitées par le propriétaire. Le Mezzé agrandira entre autres la cuisine pour proposer un menu grec encore plus varié. Le restaurant proposera également des mets à emporter, des produits importés tels que de l’huile d’olive ou des produits non connus au Québec et des produits maison comme du Yogourt grec.« Les gens veulent ramener énormément de produits à la maison. Des saucisses grecques l’été, j’en vends, j’en vends. La pieuvre aussi. Les gens ne veulent pas la faire cuire de A à Z, c’est complexe. Moi, je la prépare et ils ont juste à la mettre sur le BBQ », confie Andreas Papadeas.Un voyage en Grèce attend donc les résidents de Montcalm dès l’ouverture du Mezzé en juin.