Une soirée prestigieuse pour le gala de bienfaisance du MNBAQ | 30 novembre 2017 | Article par Marine Lobrieau

Philantropie de Francis Gaignard, Sandrine Gaulin, Carine Huot et Gabriel Lemelin, étudiants à la maitrise en architecture de l’université Laval

Crédit photo: Courtoisie

Une soirée prestigieuse pour le gala de bienfaisance du MNBAQ

Le Musée national des beaux-arts de Québec (MNBAQ) organisera son premier Gala de bienfaisance au profit de sa Fondation le 5 mai 2018. Conduite par le directeur artistique Olivier Dufour, la soirée sera une célébration de l’art, de la philanthropie, et de l’architecture.

Shohei Shigematsu, l’architecte du pavillon Pierre Lassonde du bureau new-yorkais d’Office for Metropolitan Architecture (OMA), collaborera à cette soirée pour revisiter artistiquement les espaces du bâtiment qu’il a créé. Le MNBAQ entend s’offrir à travers ce gala un rayonnement d’ampleur et la mobilisation financière d’investisseurs et de passionnés.

Les bénéfices du gala reviendront à la Fondation du MNBAQ. Cette institution œuvre en faveur du développement du musée, de ses activités éducatives et culturelles et de l’enrichissement de ses collections.  « C’est une initiative qui vise à poursuivre l’action de la Fondation et favoriser le soutien financier du musée », précise Annie Talbot, directrice générale de la fondation du MNBAQ.

À cet aspect financier s’ajoute le désir pour les dirigeants d’acquérir un rayonnement plus global, voir international. « La qualité du pavillon Lassonde permet de présenter des événements de grande envergure et d’entrevoir à présent la philanthropie du musée dans un cercle plus large, la mission nationale est remplie, mais nous souhaitons ouvrir nos horizons », souligne Annie Talbot.

 « Suivre le parcours d’un créateur »

Le projet artistique visera à mettre en scène les espaces du musée et à faire découvrir aux visiteurs l’histoire architecturale du pavillon Lassonde. « Nous allons investir des lieux dans le parcours que nous allons habiter, pour y créer des univers, ce sont des boîtes qui vont s’ouvrir pour permettre aux gens de vivre une soirée inédite », promet Olivier Dufour.

Les étudiants de l’école d’architecture de l’université Laval prendront part à ce projet et auront l’honneur de travailler aux côtés de Shohei Shigematsu et d’Olivier Dufour. Ensemble, ils créeront une atmosphère destinée à magnifier le pavillon Lassonde et amener les visiteurs à « vivre le lieu à travers le parcours d’un créateur », relate Olivier Dufour.

Mardi en fin de journée, le MNBAQ a dévoilé le projet gagnant du concours d’architecture. Il s’agit du projet Philanthropie de Francis Gaignard, Sandrine Gaulin, Carine Huot et Gabriel Lemelin. La ligne directrice des étudiants a été de mettre en valeur l’architecture du pavillon Pierre Lassonde. Une importante structure métallique sera disposée dans l’espace muséal, et évoquera le geste philanthropique. « L’idée était de rendre hommage aux donateurs, et de mettre en valeur la philanthropie par quelque chose de fort », explique Gabriel Lemelin.

Ainsi, les invités évolueront au sein d’installations éphémères et leur reflet sera capté par une membrane réfléchissante. Une façon de célébrer par la mise en valeur de l’image des invités le symbolique passage du don individuel à l’émergence d’un résultat collectif. « Nous voulions que les convives soient omniprésents, d’où l’installation d’une membrane réfléchissante qui les inclut dans l’installation », poursuit l’étudiant.

Les installations envelopperont les objets du musée et le majestueux escalier. « On vient créer un écrin qui enveloppe l’escalier pour bonifier sa pureté. C’est une nouvelle lecture de l’espace, en l’isolant nous pouvons encore plus l’apprécier », souligne Gabriel Lemelin.

L’ensemble des étudiants du cours de maîtrise en architecture, prendra part à la réalisation des plans et à la matérialisation du projet. De même, cette installation éphémère sera maintenue, durant une période déterminée, afin que le public puisse découvrir à son tour la réalisation architecturale des étudiants.

L’histoire de la construction architecturale du pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec sera contée aux invités à travers différentes interprétations artistiques. Cette mise en scène sera agrémentée par un jeu de sons et de lumière dans le but d’offrir aux spectateurs une expérience scénographique des plus grandioses.