Solidarité et partage pour les 40 ans de Contact-Aînés | 20 novembre 2017 | Article par Marine Lobrieau

Crédit photo: Marine Lobrieau

Solidarité et partage pour les 40 ans de Contact-Aînés

L’association Contact-Ainés située dans le quartier Saint-Sacrement a fêté ses 40 ans d’existence, samedi, en compagnie d’anciens membres, des nouveaux dirigeants et des partenaires pour un après-midi placé sous le signe du partage et résolument tourné vers l’avenir.

L’association oeuvre grâce à différentes activités à favoriser l’inclusion sociale à destination des 65 ans et plus. « Nous essayons de mettre en contact les aînés, de les aider à se créer des réseaux sociaux solides afin de répondre à leurs besoins en cas de problèmes », explique Stéphanie Tardif, la directrice générale de Contact-Ainés.

La lutte contre l’isolement est un enjeu majeur de société qui tend à prendre de plus en plus d’ampleur. « La population vieillit, mais elle vit également plus longtemps. On perd ses amis, sa famille, les enfants sont plus mobiles, c’est un enjeu très important », mentionne Marie-Christine Boulanger.

Plusieurs services sont proposés dont un service de jumelage téléphonique où les bénévoles appellent les aînés à leur domicile une fois par semaine. « Ceci permet aux personnes qui sont moins autonomes de bénéficier aussi de services, car ce contact ne nécessite pas de déplacements », souligne la directrice.

Réseau et convivialité

Depuis peu, des groupes d’aînés ont été formés, ils se réunissent toutes les semaines avec le même enthousiasme. « Ça a été une révélation, quand on se rencontre c’est que du bonheur. La vie, il faut qu’elle continue et il faut montrer aux gens qu’ils sont intéressants », s’est réjouie Anna Beribet, participante depuis septembre du groupe Les étoiles de Sainte-Foy.

À l’avenir, le conseil d’administration souhaite aller plus loin dans les activités proposées. Ainsi, le C.A. travaille pour obtenir un nouveau service intergénérationnel qui existe depuis trois ans à Limoilou, le service matinée 4G. Il s’agit de rencontres mensuelles intergénérationnelles dans les résidences entre enfants, parents et aînés. « Ce projet entre dans notre mission, favoriser le contact des aînés avec le reste de la société, nous avons donc approché la dirigeante et d’ici Noël, on devrait le confirmer », indique Stéphanie Tardif.