Stéphanie Nolin, la force tranquille | 31 mai 2017 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo : Céline Fabriès

Stéphanie Nolin, la force tranquille

Stéphanie Nolin « trippe » sur la peinture depuis qu’elle est toute petite ce qui l’a amené vers des études en arts et en design graphique. Touchée par une maladie il y a quelques années, la jeune artiste a décidé de se donner à 100 % dans cette passion tout en continuant à enseigner le dessin. La Galerie Cartier accueille sa première exposition solo.

L’univers de Stéphanie Nolin mélange le réel et avec l’imaginaire. Ce qu’elle aime le plus, « jouer avec la matière et la structure du réel » pour obtenir des expressions et des formes qui n’existent pas vraiment comme son tableau Force représentant un éléphant avec des oreilles disproportionnées par rapport à la tête.

« J’aime quand les gens arrivent devant un tableau et qu’il y a une émotion, qu’il se passe de quoi quand ils regardent », explique la jeune artiste.

À la fois fonceuse et calme dans la vie, la personnalité de Stéphanie Nolin se reflète complètement dans ses tableaux. Le calme à travers des couleurs douces et le côté fonceur avec la représentation de quelque chose qui symbolise la force et la puissance.

L’évasion du quotidien

Pour Stéphanie Nolin, l’art est la meilleure thérapie pour s’évader du quotidien et c’est ce qu’elle apprend également à ses élèves.

« Ce que je trouve le fun quand je dessine, j’oublie le temps. C’est un mode d’évasion », confie l’artiste.

D’ailleurs, elle s’aperçoit que le dessin et la peinture attirent de plus en plus de jeunes. Et comme Stéphanie Nolin dit en riant, « s’adonner à l’art, ça coûte moins cher qu’un psychologue ».

Les oeuvres de Stéphanie Nolin sont exposées à la Galerie Cartier tout l’été.