Un concept environnemental pour la Galerie urbaine | 13 juin 2017 | Article par Céline Fabriès

Photo de courtoisie

Un concept environnemental pour la Galerie urbaine

La Galerie urbaine de la SDC Montcalm proposera une exposition sur la thématique du développement durable et de l’agriculture urbaine du 24 juin au 30 septembre sur la rue Crémazie ouest au coin de l’avenue Cartier.

Des bacs où pousseront des légumes et des plantes y seront installés et l’exposition servira d’inspiration aux passants qui pourront exprimer leur vision du développement du secteur à l’aide de deux tableaux noirs.

Avec les travaux de réaménagement en 2018 entre Sainte-Foy et René Lévesque, on veut connaitre les idées des gens pour le futur aménagement de l’avenue Cartier », révèle le directeur de la SDC Montcalm, Jean-Pierre Bédard.

Le directeur de la SDC cite en exemple l’élargissement des trottoirs, la création d’une piste cyclable, l’installation de bacs pour des fines herbes et des légumes, la plantation d’arbres ou encore la transformation de l’avenue Cartier en rue conviviale. Le concept pourrait même être étendu à l’avenue Cartier au complet.

Un mini-SPOT

Le quartier Montcalm ne recevra pas le SPOT cette année au Centre culture et environnement Frédérick Back, mais la Galerie urbaine de la SDC Montcalm prendra les allures d’un mini-SPOT et donnera de la visibilité à neuf organisations du Centre qui travaillent dans le domaine de l’environnement. Chaque organisation exposera sa vision sur le développement du secteur. Sans remplacer le SPOT, la Galerie urbaine sera à petite échelle une déclinaison de ce que souhaitait expérimenter les étudiants en architecture.

« Lorsqu’on a commencé à travailler sur le concept, le SPOT était dans l’air et on voulait faire un clin d’oeil au SPOT et créer un pont entre les deux installations avec un parcours entre Cartier et Salaberry », explique Jean-pierre Bédard

Plusieurs projets d’agriculture urbaine ou de développement durable ont déjà vu le jour ces dernières années dans Montcalm et ailleurs à Québec. On peut citer les installations de potager urbain au Grand Théâtre de Québec et les toits verts du Centre Frédéric Back, du Centre des Congrès et de l’hôtel Château Laurier.

Par ce projet, la SDC Montcalm souhaite démontrer que le « quartier est effervescent » non pas seulement sur le plan commercial et culturel, mais également sur le plan social et communautaire et qu’il a « une multitude de facettes ». La Galerie urbaine sera donc aussi une aire de repos pour résidents, les visiteurs et les travailleurs.

La SDC Montcalm donnera également des ateliers de sensibilisations sur l’agriculture urbaine aux enfants participants aux programmes vacances-été des Loisirs Montcalm et des Loisirs Faubourg.

De plus, avec les travaux dans le Parc Lucien-Borne et près du Parc Lockwell le lieu deviendra certainement couru à certains moments de l’été.