Un élève du Collège Stanislas dans l’Orchestre des lycées français du monde

Chrystopher Lang

Chrystropher Lang, élève de 4e (secondaire 3) au Collège Stanislas et trompettiste au Conservatoire de musique de Québec, a vécu « une expérience extraordinaire » en allant jouer au Vietnam en février dernier avec l’Orchestre des lycées français du monde.

Sélectionné en novembre après avoir passé une audition vidéo, le jeune trompettiste s’est envolé vers le Vietnam à Ho-Chi-Minh-Ville du 7 au 14 janvier. Il a rejoint les autres membres de l’Orchestre des lycées français du monde et a partagé la scène pour deux concerts avec 56 musiciens provenant de 34 établissements du réseau mondial de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), répartis sur 28 pays.

Mélomane depuis l’âge de cinq ans, Chrystopher a commencé à jouer de la trompette, il y a deux ans après avoir appris le violoncelle et le piano. C’est en écoutant du jazz et de la musique classique que le jeune élève du Collège Stanislas a eu le goût de se mettre à la trompette.

« Quand j’écoutais du jazz, il y avait le saxophone, la batterie, la contrebasse, le piano, mais je trouvais que c’était des instruments secondaires. L’instrument qui ressortait le plus, c’était la trompette ».

Un défi de taille

Les membres de l’orchestre étant répartis dans différents pays et ne se retrouvant que quelques jours avant le concert, Chrystopher Lang a dû répéter seul pendant des semaines avant de partir au Vietnam. Un défi de taille à ses yeux :

Lorsque j’ai reçu les pièces, je me suis dit comment on va faire pour pratiquer ensemble? Est-ce qu’il y aura des pratiques Skype? […]Non il fallait apprendre par nous-même. C’était là le plus gros challenge », explique le jeune musicien.

Une fois arrivés au Vietnam, les musiciens ont eu une dizaine de jours pour répéter et, les deux premiers jours, ressemblaient plus à une grande « cacophonie », selon Chrystropher Lang. Mais les musiciens et les choristes ont réussi à s’adapter rapidement pour arriver à jouer ensemble.

Le groupe répétait 8 h par jour pour finalement donner deux concerts à la fin de leur séjour sous la direction d’Adriana Tanus (Lycée français de Madrid) et des chefs de chœur Claire Perez-Maestro (Collège de Marcoussis) et Magali Chaudemanche (Lycée français Marguerite-Duras). Il s’agissait des deux premiers concerts de la cohorte 2016-2017.

Un voyage mémorable

Chrystopher Lang en était à son premier voyage en Asie et il en gardera un merveilleux souvenir en plus d’avoir vécu une expérience mémorable avec l’Orchestre des lycées français du monde.

Le trompettiste a vécu un véritable choc culturel en arrivant au Vietman : « C’est très pollué, il y a beaucoup de personnes qui portent des masques pour ne pas être malades ».

Le voyage a aussi changé la perspective de Chystopher sur le monde. Celui-ci a réalisé que tous les pays ne ressemblent pas au Québec. Il a rencontré entre autres des victimes de l’agent orange déversé pendant la guerre du Vietnam dans les années 60 et qui a rendu de nombreuses personnes défigurées et démembrées.

Étant le seul musicien d’Amérique du Nord de l’Orchestre, il a dû répondre également à de nombreuses questions de ses camarades qui venaient pour la plupart de pays européens.

Chrystopher Lang partira à nouveau à l’étranger en mars, cette fois-ci à Paris, où l’Orchestre tiendra un concert au Comédia le 18 mars.