Une oeuvre publique de Patrick Altman pour habiller un panneau électrique | 11 juillet 2017 | Article par Marine Lobrieau

Crédit photo: Marine Lobrieau

Une oeuvre publique de Patrick Altman pour habiller un panneau électrique

Durant l’hiver 2016, un immense panneau de contrôle électrique de chambre à vannes a été installé, sur l’avenue Cartier, devant la tabagie Tremblay. La Société de développement commercial (SDC) de Montcalm avait alors décidé de collaborer avec EXMURO arts publics dans le but de recouvrir ce panneau et de l’intégrer dans le paysage du Quartier des arts au moyen d’un vinyle artistique. Le projet verra le jour cette semaine avec l’installation de l’oeuvre Les albums… de Patrick Altman.

Le projet Les albums… est une continuité du travail de monsieur Altman. Il s’inscrit au cœur de sa « réflexion sur la pérennité de la photo et le passage au numérique ».

« Je travaille beaucoup sur l’accumulation d’images », relate l’artiste. Les photos représentées sur le vinyle représentent des clichés tirés d’albums personnels de Patrick Altman.

J’ai hérité de tous les albums de la famille, j’ai commencé à les trier, à les défaire, à numériser les photos les plus importantes et je les ai déchirées », confie-t-il.

Ce pèle mêle réalisé au moyen de débris photographiques, immortalise « des images de voyages, de fête, des intérieurs d’appartements ». Ainsi, cette réalisation artistique permet l’identification par tous, car « c’est un projet qui rejoint un peu tout le monde, tout le monde se reconnaît dans les albums de famille ». Cette accumulation de clichés est abstraite au premier regard « puis quand on se rapproche il y a une lecture des petits détails » et, instantanément, la concrétisation de l’œuvre atteint le spectateur.

La volonté de Patrick Altman est d’immerger le public grâce à l’immortalisation de moments du quotidien et partagés en famille. En somme attirer le regard grâce à des clichés que nous avons certainement tous dans nos albums. Partager son histoire afin que l’observateur puisse « s’identifier » car il peut s’agir de « n’importe quelle famille », explique l’artiste. A cette dimension s’ajoute « un côté historique » puisqu’elle retrace des instants personnels et l’arrivée de la famille de monsieur Altman au Québec.

Patrick Altman en bref

L’artiste né à Paris, vit au Québec depuis 1958 et a étudié dans le domaine des arts graphiques. Par la suite, il a officié durant trente-six ans en tant que photographe en chef au Musée national des beaux-arts du Québec. Grand collectionneur de clichés, ces différentes œuvres ont fait l’objet de nombreuses expositions au Québec et à l’étranger et sont conservées dans plusieurs collections privées et publiques.

Il est également membre fondateur de la revue Inter, art actuel et s’est spécialisé en installation photographique. Les œuvres de l’artiste ont pour moteur une réflexion accrue sur le rôle de la photographie dans la mémoire collective, et sa volonté d’apporter d’autres grilles de lecture et d’appréciation grâce au détournement du document d’archives.

Patrick Altman est ainsi un chef de file de l’importation de l’art public dans les rues de la Ville de Québec. Cette entreprise tient une place importante dans sa démarche artistique, car elle demeure pour lui un moyen efficace de « rejoindre le monde ».