Le ciel, « une oeuvre d’art » | 3 mai 2018 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Céline Fabriès

Le ciel, « une oeuvre d’art »

Le ciel est comme une « exposition permanente » pour l’artiste peintre Nathalie Frenière. Dans sa nouvelle exposition, À ciel ouvert, l’artiste nous livre ses états d’âme sur le monde qui l’entoure à travers un voyage dans un lieu inaccessible, le ciel.

Ses tableaux, mi-abstraits, mi-figuratifs laissent le spectateur choisir son interprétation. Nathalie Frenière capte à travers sa spatule les mouvements et les couleurs du ciel. « Le ciel est toujours en mouvement, les couleurs peuvent changer très vite », explique Nathalie Frenière.

Sa technique crée des effets vaporeux, des fondus recherchés où elle laisse côtoyer l’abstraction et la figuration. À travers ces tableaux de style à la fois figuratif et abstrait, on reconnaît le caractère des peintures impressionnistes.

Si le ciel est une grande source d’inspiration pour l’artiste, ce qui se passe dans le monde ou ce qu’elle vit se retrouve également dans ses tableaux à travers les couleurs. Son œuvre s’inspire d’une peinture spontanée de paysages et de différents thèmes aux atmosphères profondes. L’effet de brouillard et de brume transporte le spectateur dans quelque chose de très zen comme si on était dans un rêve.

Inspirée par son père, collectionneur d’art, la petite Nathalie a commencé à dessiner et à peindre dès l’âge de quatre ans. L’artiste prend ses premiers cours de peinture à 13 ans. Puis après 15 ans comme graphiste, elle décide de se consacrer entièrement à la peinture en 2006. « Quand les ordinateurs sont apparus, j’ai abandonné le métier de graphiste, ce n’était plus la même chose », confie Nathalie Frenière. Un choix, que la peintre ne regrette pas alors qu’elle expose dans différents pays à travers le monde.

L’exposition À ciel ouvert est à voir à la Galerie d’art Uno jusqu’au 3 juin. Le vernissage aura lieu le 5 mai de 13 h à 16 h en présence de l’artiste et de Didier Chasteau, pianiste jazz.