Les « bines » de la place Richard-Garneau ont disparu | 11 mai 2018 | Article par Céline Fabriès

Les « bines » de la place Richard-Garneau ont disparu

La Ville de Québec a procédé au retrait des grosses pierres sur la place Richard-Garneau. À la place, la Ville a installé des chaises et des tables style bistro pour offrir plus de places assises.

Les pierres ou les « bines » comme plusieurs les appelaient ne reviendront pas à appris Monmontcalm. Elles seront « relocalisées prochainement dans un nouvel aménagement aux abords d’un cours d’eau en lien avec le Plan des rivières », a expliqué le conseiller en communication de la Ville, David O’Brien.

Une bonification devrait avoir lieu dans les prochaines semaines avec l’ajout d’un mobilier urbain. Selon la Ville de Québec, l’achalandage observé ces dernières années justifie les ajustements. Comprenons entre les lignes que l’aménagement ne faisait pas vraiment l’unanimité auprès des résidents de Montcalm.

Installés en octobre 2016, les pierres et les bancs avaient été commandés sur catalogue en Italie. La Ville avait alloué un budget de 400 000 $ pour cette place publique. À l’époque, un groupe de résidents du quartier avaient proposé différents styles d’aménagement à la place des « bines ».  Espérons que cette fois ils ont été entendus.