Montcalm dans les années 1960 : avenue des Braves | 10 novembre 2018 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Montcalm dans les années 1960 : avenue des Braves

Tirée des archives de la Ville de Québec, cette photo d’époque date du 26 juin 1965. Elle immortalise un policier se tenant au centre de la rue à l’intersection de l’avenue des Braves et de la rue Père-Marquette. On y voit aussi le monument aux Braves en arrière-plan.

Dans la galerie ci-bas, la photo comparative a été prise le 22 mai 2018.

Lien prestigieux reliant les plaines d’Abraham et le parc des Braves

La publication en ligne Histoire de raconter – le quartier Montcalm, produite par la Ville de Québec en 2014, évoque l’origine de l’avenue des Braves, inaugurée en 1912 :

Une entente est conclue entre les autorités de la ville de Montcalm et la Commission des champs de bataille nationaux pour la réalisation d’une avenue résidentielle de prestige entre les plaines d’Abraham et le nouveau parc des Braves, lien symbolique entre les vainqueurs et les perdants de la bataille de 1759. Sur cette artère, qui fait le lien entre les chemins Sainte-Foy et Saint-Louis, sera autorisée la construction de maisons de qualité de plus de 6000 $ qui devront avoir plus de 66 pieds de largeur et être construites à une centaine de pieds de la rue. L’avenue des Braves ainsi que le parc adjacent seront dorénavant la propriété de la Commission.

Le monument des Braves, pour sa part, a vu le jour en 1863. L’histoire de l’œuvre de l’architecte ingénieur Charles Baillargé, de même que celle du célèbre parc où elle trône, a fait l’objet d’un précédent billet par Michel Beaumont.

Article précédent illustrant la décennie 1960 : Rue Père-Marquette et église des Saints-Martyrs-Canadiens.