Yvon Bussières demande l’avis des citoyens sur l’avenir de l’église du Très-Saint-Sacrement | 10 mai 2018 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Marine Lobrieau

Yvon Bussières demande l’avis des citoyens sur l’avenir de l’église du Très-Saint-Sacrement

Avec les travaux à réaliser à l’église du Très-Saint-Sacrement, le conseiller municipal de Montcalm-Saint-Sacrement, Yvon Bussières, souhaite entendre ses citoyens sur l’avenir de l’église.

Depuis la chute du mur de pierre en 2017, des questions se posent sur l’avenir de l’église du quartier Saint-Sacrement. Les travaux évalués à 3 millions $ paraissent élevés aux yeux de certains, qui s’interrogent sur l’intérêt de mettre autant d’argent dans une église. Rappelons qu’en 2017, les travaux d’urgence avaient coûté plus de 775 000 $. La fabrique avait une réserve de 400 000 $ et le diocèse a accordé un prêt de 300 000 $.

Y von Bussières a donc demandé à l’équipe de votepour.ca de recueillir l’opinion de la population sur la valeur patrimoniale de l’église du Très-Saint-Sacrement.

Les citoyens peuvent remplir le questionnaire en ligne jusqu’au 9 juin. Deux consultations itinérantes auront également lieu sur le parvis de l’église du Très-Saint-sacrement le jeudi 17 mai de 16 h à 19 h ainsi que le dimanche 20 mai de 10 h à 15 h.

Le 1er janvier 2019, les paroisses du Très-Saint-Sacrement, Saint-Charles Garnier et Saint-Michel de Sillery n’existeront plus. Elles fusionneront pour devenir une seule paroisse.

Lire aussi : Quel avenir pour l’église du Très-Saint-Sacrement