Un 10e défilé sans temps mort pour la Saint-Patrick sur Cartier | 25 mars 2019 | Article par Jason Duval

Défilé de la Saint-Patrick coloré sur l’avenue Cartier

Crédit photo: Jason Duval

Un 10e défilé sans temps mort pour la Saint-Patrick sur Cartier

Le 10e défilé de la Saint-Patrick s’est déroulé entre danses et musiques folkloriques irlandaises devant les yeux admiratifs des curieux.

Avec tambours et trompettes… et cornemuses

Tambours, trompettes et cornemuses ont défilé de la rue Fraser jusqu’à la rue des Jardins pendant quelque 50 minutes. Dès le début de la parade, quelques fiers représentants de l’Irlande portaient leurs kilts et donnaient le rythme au son de leur tambour.

Les drapeaux du Québec, du Canada et de l’Irlande on paru plutôt timides en ouverture, avant de se montrer avec candeur.

Rapidement, les trompettistes sont arrivés, portant le tweed irlandais, ce tissu de laine très épais typique. Les gens se sont alors mis à exprimer leur bonheur, au passage des chevaux magnifiques de la gendarmerie. Quelques autres chevaux artificiels ont défilé durant le carnaval, rappelant à certains la série jeunesse des années 1970 qui mettait en vedette le Major Plum-Pouding.

Ce qui a marqué le plus dans ce début de défilé, c’est la danse traditionnelle irlandaise. Quelques danseuses – vêtues de noir, hélas – ont dansé pendant quelques minutes avant de recommencer leur parcours. Les sonorités de la musique irlandaise, les pas croisés, les sauts et les rondes ont émerveillé la foule.

Des ballons et des bonbons

La foule était peuplée de gens de tous âges et d’enfants aux yeux écarquillés jusqu’à leur chevelure. Quelques personnes habillées de vert, portant des chapeaux farfelus, ont occupé les quelques temps morts de la parade, sans faire d’ombre aux artistes de cirque présents, qui déambulaient dans les rues.

Premier cortège imposant et inattendu, le Cégep de Sainte-Foy défilait avec une armée de ballons verts, blancs et orange qui formaient des trèfles.

Je dois lever mon chapeau à cette initiative, qui aurait pu être un échec. Mais non! Un moment tout en fantaisie, avec un joli clin d’œil à la communauté irlandaise du cégep, suivi par des joueurs de cornemuse portant chapeaux de poils et kilts irlandais, escortés par quelques mascottes loufoques donnant des bonbons aux jeunes enfants… et aux vieux enfants !

Le Pipes & Drums of the Emerald Society of the New York City Police Department, l’un des cinq groupes de cornemuses invités, a impressionné plus d’une tête, avec ses cornemuses et costumes noirs et orange. Ces New-yorkais étaient suivis par le char allégorique de l’organisation internationale Kiwanis, qui représentait un grand bateau écossais affrontant les vagues, guidé par un jeune capitaine s’amusant beaucoup à saluer la foule. Rappelons que le Club Kiwanis de Québec, fonctionnant principalement avec l’aide de bénévoles, est présent aux quatre coins du globe et lutte pour un monde meilleur.

Le défilé a même eu un moment canin, avec le passage des lévriers écossais ainsi qu’un hommage aux sorcières représentant la culture des contes irlandais.

Ce sont les pompiers de la Ville de Québec qui se sont chargés de la conclusion de ce 10e défilé de la Saint-Patrick. Quelques autocollants de trèfles avaient été ajoutés aux camions.

Un dixième défilé qui s’est bien déroulé, sans temps morts importants, devant une foule bien présente et participative.