À la rencontre de la pétanque | 12 août 2019 | Article par Ève Cayer

La ligue d’été de pétanque de Saint-Sacrement.

Crédit photo: Eve Cayer

À la rencontre de la pétanque

Dans le quartier Saint-Sacrement, la pétanque et ses boules rassemblent, l’été comme l’hiver, des retraités qui viennent jouer pour le plaisir et tisser des liens.

La ligue d’été de pétanque, implantée par Loisirs Saint-Sacrement et coordonnée par Denis Jean et Catherine Fournier, se réunit les lundis soirs, du début de juin jusqu’à la fin d’août.

Situé au parc Saint-Sacrement, le terrain de jeu extérieur a deux vocations : durant la belle saison, les boules et le cochonnet lui roulent dessus alors que l’hiver, une patinoire le tapisse. L’hiver, la pétanque migre non pas vers la Floride, mais dans les locaux du Centre des loisirs Saint-Sacrement, à deux pas du terrain d’été. Ce terrain intérieur accueille les joueuses et les joueurs de pétanque lors des soirées pluvieuses.

Accessible, le jeu de boules

Bien des soirs, le soleil se couche sur le terrain.
Crédit photo: Eve Cayer

La ligue estivale compte huit équipes de cinq personnes, qui se rencontrent à tour de rôle au cours de la saison estivale, dans un esprit de convivialité. Les inscriptions tardives sont relayées au système de substitution lorsqu’une personne s’absente.

« Le Centre des loisirs Saint-Sacrement forme les équipes et s’organise pour qu’elles soient de forces équilibrées », précise Catherine Fournier, coordonnatrice à la programmation aux Loisirs Saint-Sacrement.

Un capitaine est nommé pour chacune des équipes. Son rôle est d’aviser lorsqu’une participante ou un participant s’absente, en plus de déterminer, lors du jeu, la distance entre les boules et le cochonnet.

L’inscription à la ligue d’été coûte 25 $, et en hiver, l’activité est gratuite. Pour s’inscrire, pas besoin de connaître les règles du jeu ni même de posséder l’équipement ou d’être retraité. Des boules sont à la disposition des joueurs, bien que la majorité préfèrent avoir leurs propres boules.

« Les boules de compétition s’achètent dans les magasins de sport, mais elles sont plus chères. Celles vendues au marché aux puces sont moins chères », rapporte une joueuse.

Jouer pour se rencontrer

Pour plusieurs boulistes, la pétanque permet de rencontrer des gens, de tisser des liens avec de nouvelles personnes du quartier et même, parfois, de développer des amitiés.

« Il y a de belles activités dans le quartier et la pétanque nous permet de voir du monde », se réjouit Huguette Boucher, une joueuse.

« La pétanque me permet de rencontrer des gens, ça aide beaucoup à garder un équilibre de vie », souligne Maureen, une autre participante de la ligue d’été.

En été, comme en hiver, les Loisirs Saint-Sacrement fournissent des boissons et des collations pour les boulistes. Cet été, le coucher du soleil colorait le ciel presque tous les soirs.

On retrouve tous les détails des activités communautaires offertes aux retraités, dont la pétanque, sur le nouveau site web des Loisirs Saint-Sacrement.