Café Waves : un nouveau commerce ensoleillé bientôt sur l’avenue Cartier | 5 mars 2020 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

Café Waves : un nouveau commerce ensoleillé bientôt sur l’avenue Cartier

Bien que Québec soit une ville nordique avec de fidèles congères chaque hiver, Sami Boudaya s’est donné pour pari d’ouvrir au 1169, avenue Cartier, le Café Waves, un café à l’ambiance décontractée, avec d’authentiques planches à surf exposées – aussi à vendre.

Ayant fait ses premières armes comme cuisinier au défunt restaurant paternel Nombril du monde sur Grande Allée, le commerçant trentenaire a voulu démarrer son propre concept, en mettant de l’avant sa passion pour le café et le surf.

« J’ai visité beaucoup de cafés dans les trois dernières années! Je suis allé à Prague, Budapest, Amsterdam et Barcelone. Mais c’est à Barcelone que j’ai eu un coup de coeur pour le café Nomad, dont je me suis inspiré », précise celui qui pratique son sport de prédilection au Nicaragua.

Sami Boudaya a le surf dans le sang, puisqu’il a touché pour la première fois à une planche de surf dès l’âge de 5 ans en Tunisie, son pays d’origine.

Événement à venir

Le fondateur du Café Waves fabrique d’ailleurs ses planches de surf à Montréal. Il collabore aussi avec Martin Guay, un ami et partenaire d’affaires qui conçoit les planches de Guava Surfboards. Afin d’apporter de l’eau au moulin côté événementiel sur l’avenue Cartier, Sami Boudaya aimerait tenir un Surf Swap : un événement où la vente, l’échange et la démonstration de fabrication de planches à surf seraient au rendez-vous.

Le local comprendra un vaste comptoir avec des tabourets, une banquette et des murs vert forêt. Côté cuisine, le commerçant veut proposer une cuisine santé, faible en sucre, incluant par exemple des boules d’énergie ou encore des sandwichs à l’avocat et au saumon. Le café proviendra notamment d’Éthiopie, du Costa Rica et du Guatemala.

Déconnexion volontaire

Afin de mettre en pratique ce qu’il prêche, Sami Boudaya vise à interdire les ordinateurs portables les samedis et dimanches.

« Le wi fi sera en activité, et je ne peux empêcher les gens d’utiliser leur cellulaire, mais je souhaite que mon café soit un lieu propice aux conversations entre amis, dans une ambiance relaxe, comme on pouvait voir il y a longtemps pendant la pause café », dit-il, en faisant référence à l’époque précédant l’arrivée des médias sociaux.

« J’aime le quartier Montcalm. Les gens sont chaleureux, ils se connaissent. On peut observer aussi un beau mélange de générations », observe-t-il.

L’ouverture du Café Waves, au 1169, avenue Cartier, est prévue pour le 15 avril.