Une murale pour le verdissement citoyen dans la ruelle du Grand Peuplier | 10 juillet 2020 | Article par Suzie Genest

« L’héritage », une des scènes de la murale de Wartin Pantois dans la ruelle du Grand Peuplier.

Crédit photo: Wartin Pantois

Une murale pour le verdissement citoyen dans la ruelle du Grand Peuplier

Un collage mural de l’artiste Wartin Pantois est apparu ce matin entre les avenues Moncton et Casot, dans la ruelle du Grand Peuplier, la petite dernière des Ruelles Vertes aménagées par des citoyen.ne.s avec le soutien de Nature Québec – Milieux de vie en santé.

L’oeuvre de papier en noir et blanc avec feuille d’or salue l’implication des personnes qui habitent et verdissent la ruelle du Grand Peuplier, dont le nom provient du peuplier deltoïde qu’on y trouve. Aux préoccupations environnementales de ces personnes s’ajoute un intérêt pour la vie culturelle, qui a mené au développement de projets parallèles aux plantations. Ce double engagement a retenu l’attention de l’artiste de Saint-Roch connu pour sa pratique de street art ancrée dans des enjeux sociaux.

« Les poings levés » dans la ruelle du Grand Peuplier
Crédit photo: Wartin Pantois

Son collage allie beauté, humour, ironie et questionnement, résume-t-il. Il se déploie en cinq scènes ayant chacune son titre : « Les voisins », « Le bouchon », « La surprise », « L’héritage », « Les poings levés ».

« J’ai photographié les gens impliqués dans le verdissement de la ruelle et leurs enfants, un très chouette projet! Les gens de la ruelle sont tellement sympa », commente-t-il simplement.

L’art de rue met le pied au jardin

Cette rencontre entre pratique artistique et initiative de verdissement citoyen est « une occasion pour l’art de rue de se saisir des thématiques du jardinage et de l’agriculture urbaine, des pratiques qui ont explosé pendant la période du confinement et qui permettent de recréer des liens de voisinage », souligne-t-on du côté de Nature Québec.

Le collage de Wartin Pantois ornera tout l’été la ruelle du Grand Peuplier. Les résident.e.s y ont aménagé un potager et un champ d’aromates partagés, grâce entre autres au soutien de la Ferme Bédard et Blouin, qui s’ajoute à l’appui du Fonds vert et de partenaires institutionnels et commerciaux au projet Ruelles Vertes de Nature Québec. Ils assumeront de façon collective l’entretien de l’aménagement et des végétaux. Leur ruelle verdie sera aussi un espace de rencontre et de socialisation de voisinage, agrémenté des notes du piano communautaire.

En savoir plus sur...