Picasso et réfection du pavillon Gérard-Morisset pour le MNBAQ en 2021 | 12 juillet 2020 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Musée national des beaux-arts du Québec (site web)

Picasso et réfection du pavillon Gérard-Morisset pour le MNBAQ en 2021

Une double annonce avait lieu ce matin au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) : en 2021, on y amorcera la réfection du pavillon Gérard-Morisset, qui s’échelonnera sur les trois prochaines années, et on y accueillera les oeuvres de Picasso durant l’été.

C’est de juin à septembre 2021 qu’on pourra voir, en exclusivité canadienne, l’exposition internationale Picasso à Québec, organisée en collaboration avec le Musée Picasso Paris et avec le soutien du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC). La silhouette humaine et la beauté des corps singuliers, un des sujets de prédilection de l’artiste, seront en vedette dans les 77 dessins et peintures de cette exposition.

Manuel Álvarez Bravo, « Frida Kahlo sitting next to Pablo Picasso’s Acrobat serigraph », at the Museum of Modern Art in Mexico City, 1944 / Archivo Manuel Álvarez Bravo SC. (En arrière-plan) Pablo Picasso, « L’Acrobate », Paris, 18 janvier 1930
Crédit photo: Succession Picasso SOCAN (2020)

Au coeur de ces oeuvres figureront 45 peintures majeures produites par Pablo Picasso entre 1895 et 1972. On verra incidemment parmi ce corpus « L’Acrobate » (1930), qu’on peut apercevoir derrière Frida Kahlo sur une photo de Manuel Álvarez Bravo partagée par le MNBAQ sur sa page Facebook ce matin.

« Cette photo nous paraissait idéale pour faire le pont entre les étés 2020 et 2021, entre ces deux géants de la peinture du 20e siècle que nous avons l’honneur de présenter à Québec », peut-on lire dans la publication en question.

Trois phases de travaux pour le pavillon Gérard-Morisset

Un investissement de 2,5 M $, dans le cadre du Plan québécois des infrastructures du MCC, est par ailleurs accordé au MNBAQ pour rafraîchir le pavillon Gérard-Morisset, premier bâtiment du MNBAQ inauguré en 1933. « C’est poser un geste essentiel pour la Capitale-Nationale et notre patrimoine historique », a dit la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy ce matin au sujet de cet investissement.

« Nous veillons à conserver les 40 000 œuvres d’art de la collection nationale, mais c’est également notre rôle de voir à la conservation du patrimoine bâti, soit les quatre pavillons qui constituent le complexe muséal de Québec », a exprimé Jean‑Luc Murray, directeur général du MNBAQ, dans ses remerciements au MCC.

Le pavillon originel du MNBAQ, construit de 1928 à 1933 d’après les plans de l’architecte Wilfrid Lacroix, est classé comme un bâtiment à valeur patrimoniale exceptionnelle. Le plan de réfection sur trois ans, qui débutera au printemps prochain, s’inspire des recommandations du rapport d’expertise réalisé en 2014 par Lafond Côté Architectes. La première phase, dès avril 2021, consistera en des travaux de maçonnerie sur l’élément prioritaire du bâtiment : la cheminée et les façades adjacentes. Le MNBAQ entend maintenir l’accès au pavillon Gérard-Morisset pendant les travaux.

En savoir plus sur...