Renouer avec la culture en plein été | 23 juin 2020 | Article par Amélie Légaré

Crédit photo: Amélie Légaré

Renouer avec la culture en plein été

Les consignes de distanciation sociale affectent encore le domaine de la culture, mais le gouvernement du Québec permet la réouverture des salles de spectacle et des théâtres depuis hier. Parmi les retours attendus, le pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec accueillera ses premiers visiteurs le 29 juin prochain, au grand bonheur des amateurs. En Basse-Ville, d’autres organisations s’adaptent à cette nouvelle réalité pour faire bénéficier de leur art aux citoyennes et citoyens.

Après un succès retentissant, l’exposition Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain est prolongée jusqu’au 7 septembre prochain. Le Musée ouvrira ses portes également le vendredi soir pour répondre aux besoins de la clientèle qui n’aurait pas eu la chance de voir les œuvres de ce couple mythique avant le confinement.

Expérience renouvelée au musée

Le 22 juin dernier, les médias ont été invités à faire le circuit que pourront emprunter les visiteurs du musée lors de son retour en opération. Plusieurs mesures d’hygiène ont été mises en place pour respecter les règles sanitaires en vigueur, notamment un accueil limité à 80 visiteurs par heure, une nouvelle signalisation et l’ajout de guides, d’agents ou de mobilier. Des plages horaires ont également été aménagées spécifiquement pour les organismes communautaires et leurs participants, dans le cadre du programme Accès-musée. Malgré ces contraintes, le MNBAQ demeure un « musée qui est encore plus accessible et plus inclusif dans lequel les gens se sentent bien », selon le directeur général Jean-Luc Murray.

Le MNBAQ prévoit également proposer des activités extérieures, sur le parvis du pavillon central et dans le Jardin des sculptures. Les familles et visiteurs pourront réserver leur îlot pour participer à des ateliers de création, ou assister à des 5 à 7 musicaux, des contes ou des matchs d’improvisation.

« Cela nous a manqué le contact avec les oeuvres d’art, mais le contact avec les artistes et les créateurs aussi nous a manqué dans les dernières semaines alors on est très content de pouvoir offrir une programmation culturelle cet été », indique Marie-Hélène Audet, chef de la médiation.

Vision d’avenir

L’équipe a également profité de la pandémie pour réfléchir à l’évolution de l’institution, ainsi que son rôle dans la ville et dans la communauté. D’ailleurs, l’accès est offert gratuitement aux travailleurs de première ligne le jour de la Fête nationale afin de démontrer la gratitude du Musée face à leur implication.

« On pressent déjà des choses extrêmement intéressantes comme une façon d’affirmer que le Musée est un pôle dans son quartier, de travailler nos espaces extérieurs, de s’engager un peu plus dans la communauté auprès des visiteurs », ajoute le directeur général.

Danse et musique en ville

Des activités culturelles s’ajoutent graduellement dans les autres quartiers du centre-ville. Grâce à la collaboration d’Action culture Saint-Sauveur, l’artiste en danse contemporaine et intervenante sociale par la danse Angélique Amyot propose de se joindre à elle au parc Durocher, du lundi au jeudi de 10 h à 14 h, pour une immersion dansée.

Toujours dans le quartier Saint-Sauveur, une dizaine d’artistes de la ville ont embelli plusieurs vitrines de la rue Saint-Vallier Ouest grâce à l’appui financier de la Ville de Québec. Un aperçu des oeuvres est visible sur la page Facebook de la SDC Saint-Sauveur.

Dans Saint-Roch, l’Anti Bar et Spectacles a trouvé un moyen de poursuivre ses activités même si la salle ne peut toujours pas accueillir des spectateurs vu la limite de 50 personnes avec distanciation de 1,5 mètre imposée. Prochainement, l’équipe propose des concerts virtuels filmés en direct de l’Anti. Ce soir, Orloge Simard se produira à 21 h et ce vendredi 26 juin, ce sera au tour de Steve Hill.

De plus, le producteur Karl-Emmanuel Picard a conclu une entente avec le Palais Montcalm pour offrir quelques spectacles devant public prochainement. Le premier regroupera les trois humoristes Étienne Dano, Stéphane Fallu et Pierre-Bruno Rivard sur scène ce 27 juin.