Rhizome décloisonne la littérature depuis 20 ans | 10 mars 2020 | Article par Amélie Légaré

Spectacle Le désert mauve de Nicole Brossard, avec Nicole Brossard et Simon Dumas.

Crédit photo: Ludovic Potvin

Rhizome décloisonne la littérature depuis 20 ans

Tout a débuté par une soirée de poésie organisée en 1999 par des étudiants en littérature. D’autres disciplines artistiques se sont ajoutées à l’événement accueillant des poètes accomplis et publiés. L’année suivante, l’équipe décidait de renouveler l’expérience et Rhizome voyait le jour. Cette année, l’organisme célèbre 20 années de productions littéraires interdisciplinaires qui ont parcouru la planète.

Rhizome a été fondée par Simon Dumas et Marc Doucet en 2000, l’année suivant leur premier spectacle littéraire intitulé Formes, spectacle multimédia de poésie. « Un journaliste de l’Impact Campus qui est venu a fait une assez mauvaise critique de notre proposition, disant que notre multimédia n’était ni pensé ni apprivoisé. Ça été l’aiguillon qui a fait en sorte qu’on a commencé à réfléchir à ce que ça voulait dire d’intégrer d’autres médias et d’autres disciplines artistiques dans notre proposition littéraire », confie Simon Dumas, cofondateur de Rhizome.

Suite à ce constat, les arts sonores, les fictions radiophoniques, la musique et des narrations se sont ajoutés à des lectures d’écrivains dans la série Phonèmes. « Graduellement, on a intégré de la vidéo et on a commencé à avoir une réflexion sur le cinéma », ajoute-t-il.

Rayonnement international

En 2003, le Québec était invité d’honneur au Salon du livre de Guadalajara au Mexique. « On est allés voir le Bureau des événements et on leur a proposé de faire cinq Phonèmes avec des écrivains déjà invités à la Feria et déjà traduits en espagnol. Les écrivains allaient déjà être sur place, les traductions allaient déjà être faites. À l’époque, on travaillait pour presque rien et on leur a proposé de faire tous les spectacles et c’est comme ça qu’on a présenté des spectacles pendant cinq soirs au Mexique en espagnol. » Rhizome venait ainsi d’entamer sa première tournée internationale.

Créations collectives

Au fil du temps, des créateurs en littérature, en arts médiatiques et en art audio se sont joints à l’aventure. L’équipe chapeaute la coordination des projets, mais les auteurs s’impliquent dans le processus créatif et les représentations qui peuvent prendre différentes formes : performances, installations et spectacles. Depuis sa création, l’organisme a produit plus d’une soixantaine de spectacles au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Argentine, en France, en Belgique et en Haiti. Une coproduction avec la Maison de la poésie de Berlin est en cours.

« À partir de 2008, on s’est dit que ce serait plus intéressant de collaborer avec des gens à l’étranger plutôt que de tout simplement vendre des spectacles donc on s’est lancé dans des coproductions ou des co-créations internationales. […] C’est un réseau qu’il faut créer et c’est beaucoup de travail. On fait des recherches pour trouver les lieux culturels qui nous ressemblent et avec qui on pourrait partager une certaine éthique », indique le cofondateur.

La reconnaissance du milieu et du public commence à se faire sentir face au décloisonnement de la littérature sur lequel Rhizome travaille depuis 20 ans.

« Ça été un long pari. Avant que la compagnie soit stable, ça a pris presque 17 ans. Je sens qu’on arrive à un moment où, depuis cette première boutade de l’Impact Campus, on beaucoup réfléchi à ce qu’on fait. On a beaucoup expérimenté. On a une réflexion qui est solide, et une démarche singulière et intéressante. On a envie de la partager et d’appuyer les projets. Maintenant, je me sens bonne position pour le faire. C’est assez excitant », conclut M. Dumas.

Célébrer vingt ans en grand

Ce jeudi 12 mars, Rhizome célébrera son vingtième anniversaire avec un événement littéraire hors de l’ordinaire au Centre Horizon. Plusieurs activités auront lieu tout au long de la soirée dans la salle de bal, qui sera aménagée comme les pièces d’une maison.

Rhizome produit des livres depuis 2010 à partir des inédits des écrivains réalisés dans le cadre de ses projets. Les neuvième et dixième titres seront lancés en formule 5 à 7, soit Solyvène Targamé de Bertrand Pérignon et de Standon de Pascal Leclercq. La soirée sera poursuivie par une discussion avec des auteurs importants qui ont collaboré avec l’organisation au fil des ans, un spectacle dans le cadre du Mois de la poésie et une soirée dansante avec DJ. L’événement est gratuit, mais il faut réserver son billet ici.

En savoir plus sur...