Nouveau sentier aménagé près de l’Hôpital du Saint-Sacrement : un pas de plus dans la promenade du coteau | 26 août 2020 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: CHU de Québec

Nouveau sentier aménagé près de l’Hôpital du Saint-Sacrement : un pas de plus dans la promenade du coteau

Un nouvel aménagement de sentier piétonnier à proximité de l’Hôpital du Saint-Sacrement, fruit d’un partenariat entre le CHU de Québec-Université Laval (CHU) et Nature Québec – Milieux de vie en santé, s’ajoute aux segments de la promenade attendue depuis plusieurs années le long du coteau Sainte-Geneviève.

Le nouvel aménagement, sur près de 200 mètres, est bordé d’arbres et de végétaux et agrémenté de mobilier urbain. Il invite à contempler le décor naturel près de l’hôpital, mais aussi à l’emprunter pour circuler à pied. « Se déplacer de manière active, à l’ombre et en contact avec la nature est un avantage indéniable pour la qualité de vie et la santé de tous », souligne Cyril Frazao, directeur exécutif de Nature Québec.

En plus de contribuer à la réduction des îlots de chaleur urbains, le CHU de Québec souhaitait, par ce projet, bonifier son milieu :

« Ce nouvel aménagement représente un investissement dans la qualité de vie au travail de nos intervenants, de même que dans l’environnement de soins de nos usagers. Il permet également au CHU d’offrir un espace vert additionnel à notre communauté », résume Martin Beaumont, président-directeur général du CHU.

Il a fallu environ quatre années pour accoucher du sentier piétonnier annoncé aujourd’hui. Le projet pilote initial projetait des aménagements de plus grande ampleur, sur une plus grande partie des terrains de l’établissement, explique Cyril Frazao. À l’Hôpital du Saint-Sacrement, on voulait procéder par phases. De là un retour à la table à dessin en 2017, pour proposer une promenade qui contribuerait à mieux connecter le parc à chiens à une extrémité et à l’autre, l’école primaire à proximité. Validations, processus d’appel d’offres requis par le budget en jeu, sélection de Nature Québec : c’est en 2019 que l’aménagement a pu se mettre en branle.

« Un peu de pression » pour connecter les segments

L’idée d’un sentier linéaire longeant le coteau Sainte-Geneviève et reliant le quartier Saint-Sacrement au quartier Saint-Jean-Baptiste ne date pas d’hier. Elle avait fait son chemin jusqu’au PPU Belvédère (2017); des sommes lui avaient été attribuées avant d’être réaffectées. « C’est toujours dans les fiches de la Ville de Québec », assure en entrevue le conseiller municipal de Montcalm–Saint-Sacrement Yvon Bussières. Il énumère les segments déjà aménagés ou tracés, évoque les ententes à conclure avec les hôpitaux, avec les propriétaires de terrains privés sur le parcours. La vice-présidente du comité exécutif, responsable de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et du patrimoine Marie-Josée Savard le lui a confirmé : « le dossier n’est pas mort », ajoute-t-il.

Le sentier piétonnier près de l’Hôpital du Saint-Sacrement est bordé d’arbres et de végétaux et agrémenté de mobilier urbain.
Crédit photo: Nature Québec - Milieux de vie en santé

Le conseiller indépendant est confiant qu’une somme sera affectée au projet en 2021. « J’ai mis un peu de pression [auprès des intervenants municipaux concernés] », exprime-t-il. Les personnes hospitalisées et en soins de longue durée qui « prennent leurs marches dans le corridor ou le stationnement de l’hôpital », de même que les aîné.e.s et retraité.e.s résidant à proximité, au Samuel-Holland, au Gibraltar, à la Cité Verte, sont celles à qui il pense en premier. La situation entourant la COVID-19, le fait de voir l’Hôpital Jeffrey Hale durement touché, a renforcé sa préoccupation.

Pour Cyril Frazao de Nature Québec également, il y a lieu de demeurer confiant que la promenade linéaire se concrétisera, tout en mettant « une bonne pression positive ». Comment? Entre autres par des projets comme l’aménagement dévoilé aujourd’hui. « C’est plus simple ensuite de connecter des projets existants, des partenaires qui ont déjà des liens », estime-t-il.

En savoir plus sur...