Un livre pour combattre le gaspillage alimentaire | 3 février 2020 | Article par Ève Cayer

Marianne Garnier, chargée du projet Sauve ta bouffe

Crédit photo: Ève Cayer

Un livre pour combattre le gaspillage alimentaire

« Parce que c’est si facile de gaspiller dans un pays d’abondance », l’organisme Les AmiEs de la terre et son comité Sauve ta bouffe lançait, le 23 janvier à la librairie-café Le Mot de Tasse, le livre Sauve ta Bouffe pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Ce guide complet incluant une préface signée par Emmanuel Bilodeau présente 50 aliments sous la forme de fiches qui contiennent des astuces de conservation et d’utilisation.

Les fiches côtoient plus de 35 recettes originales séparées en trois niveaux de difficulté. Le premier niveau s’adresse aux gens qui ont des connaissances limitées en cuisine et qui désirent apprendre. Le deuxième niveau présente des recettes plus poussées alors que le troisième niveau propose des techniques pour conserver les aliments (mise en conserve, fermentation, confitures, etc.).

« Personne ne s’ennuie avec les recettes dans le livre, que vous sachiez cuisiner ou pas vous allez trouver quelque chose à la mesure de vos capacités », soutient Marianne Garnier, la chargée du projet Sauve ta bouffe, aux AmiEs de la Terre.

Également, pour les personnes plus organisées, cet ouvrage propose des menus pour s’approprier la cuisine en fonction des saisons tout en réduisant le gaspillage alimentaire.

Un travail d’équipe

Publié aux éditions Goélette, ce livre de 97 pages est le fruit de huit années de travail et le résultat d’un travail collectif entre l’organisme et la dizaine de bénévoles du comité Sauve ta bouffe. L’organisme donne des formations et tient plusieurs activités en lien avec la lutte au gaspillage des aliments.

« Sauve ta bouffe informe et outille la population en vue de réduire le gaspillage alimentaire et propose une approche dynamique et inclusive et propose des activités comme la disco soupe[1], des conférences, des ateliers scolaires, l’organisation de soirées mange-tout[2], des ateliers vide-frigo », précise Marianne Garnier.

Soirée anti-gaspillage et poésie

La soirée de lancement du livre a mis en scène les poètes Jessica Dufour et Sarah-Jane Ouellet. Elles ont récité leurs poèmes avant la présentation d’une courte vidéo d’Emmanuel Bilodeau.

En toute cohérence, des bouchées anti-gaspillage concoctées par les bénévoles de Sauve ta bouffe ont été servies aux personnes présentes à l’évènement.

Petit lexique des activités

[1]Disco soupe : cuisine collective éphémère non marchande qui récupère les légumes invendus pour en faire une grosse soupe et la distribuer à la population.

[2]Soirées mange-tout: les gens apportent des légumes défraîchis et aliments non périssables qui dorment dans le garde-manger pour en faire un repas collectif dans le but d’échanger des idées, de renforcer les connaissances culinaires et de briser l’isolement.

Le livre Sauve ta bouffe se trouve dans les grandes librairies et les librairies de quartiers.

S’impliquer

L’organisme Les AmiEs de la Terre de Québec tiendra une soirée d’information, le 5 février à 18 h00, pour les gens qui souhaitent s’y impliquer.

En savoir plus sur...