Vieillir et rester actif dans son milieu de vie | 25 février 2020 | Article par Ève Cayer

Crédit photo: Vivre en Ville

Vieillir et rester actif dans son milieu de vie

Vivre en Ville publie un guide pour outiller les municipalités dans l’aménagement d’un territoire incluant les aînés. En plus du guide, l’organisme propose un accompagnement personnalisé et des formations aux MRC et aux municipalités pour développer des milieux qui permettent le vieillissement actif.

Avant l’élaboration du guide nommé « Des milieux de vie pour toute la vie », Vivre en Ville a mené un projet pilote dans les villes de Plessisville, Gatineau et Châteauguay en incorporant un comité représentant les personnes âgées. Les grandes lignes de ces projets pilotes ont servi de base à l’élaboration du document et des formations.

Le projet vise à « apporter les besoins des aînés dans la planification et l’urbanisme pour que les quatre enjeux soient pris en compte », a précisé Isabel Wiebe, coordonnatrice du projet pour Vivre en Ville.

Vieillir sans enjeux

Les quatre enjeux relatifs au vieillissement actif concernent l’accès aux services de proximité, le déplacement, la diversification de l’offre résidentielle et les espaces publics inclusifs. Sans être exclusives aux aînés, ces orientations permettent d’aménager des milieux aussi adaptés aux personnes à mobilité réduite, aux jeunes familles et aux enfants.

« Les milieux denses et accessibles pour tous […] apportent le bénéfice de faire rencontrer les populations […]. Il n’y a pas de quartiers de jeunes et de vieux [et] les municipalités bénéficient des milieux de vie inclusifs et accessibles », a expliqué Isabel Wiebe.

Le guide dresse un portrait du vieillissement, propose des fiches thématiques sur les quatre enjeux (se loger, sortir, se déplacer et s’arrêter) et suggère des outils pour aménager des milieux de vie propices aux personnes de 65 ans et plus.

Pour mettre en application les principes proposés dans le guide, Vivre en Ville invite les municipalités et les MRC à déposer leur candidature pour profiter de l’accompagnement et de la formation sur l’aménagement de milieux de vie inclusifs. De plus, le gouvernement du Québec soutient la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) affiliée à l’Organisation mondiale de la santé dans laquelle s’inscrit l’offre de Vivre en Ville.

En savoir plus sur...