Résidence Mahonia : progression du chantier | 16 avril 2021 | Article par Jean Cazes

Vue en direction ouest de l'autre côté de la côte Saint-Sacrement. 10 avril 2021.

Crédit photo: Jean Cazes

Résidence Mahonia : progression du chantier

Contigu à l'église du Très-Saint-Sacrement dont le sort demeure incertain, le vaste projet immobilier de 312 unités de logements pour aînés et membres de communautés religieuses du Groupe Lokia est en construction depuis cet automne sur l'avenue du Père-Pelletier.

Publicité

Tel que présenté plus tôt aux citoyens du quartier, Le Soleil rendait public en février 2020 le projet résidentiel du Groupe Lokia. Une fois complétée au printemps 2022, la Résidence Mahonia inclura, en plus de son immeuble principal de huit étages, la rénovation de la maison des Pères du Très-Saint-Sacrement, de même que l'aménagement d'espaces verts.

Treizième résidence pour aînés du promoteur

Modélisation du projet.
Crédit photo: PMA architectes

La construction de la Résidence Mahonia représente un investissement total de quelque 40 MM $ pour le Groupe Lokia, qui en est à sa treizième résidence pour aînés. Ce promoteur, faut-il le préciser, n'est pas propriétaire du terrain de l'église.

Depuis son dévoilement, ce projet a été légèrement modifié pour comprendre au total 312 unités. Sur le site du promoteur, on précise notamment que « 100 appartements 3-½ et 4-½ sont disponibles en location », de même que « plusieurs aménagements tels qu’un stationnement intérieur, une piscine, un cinéma, un gym, etc. ». De plus, une unité de soins sera disponible dans l'ancienne maison.

C'est à la firme PMA Architectes qu'a été confiée la conception de l'ensemble résidentiel. À Québec, PMA compte, entre autres réalisations, le premier édifice du fédéral, dans l'écoquartier D'Estimauville.

Un mot sur le développement de la Cité Verte

La Klé, phase 2. Vue en direction nord. 10 avril 2021.
Crédit photo: Jean Cazes

Non loin à l'est de la future Résidence Mahonia, une étape majeure du développement de la Cité Verte a été complétée l'été dernier : il s'agit de la phase résidentielle La Klé, qui comprend au total 251 unités locatives réparties dans deux immeubles de 10 et 11 étages le long de la rue Adolphe-Robitaille. Les résidents de l'écoquartier peuvent désormais profiter au cours de la belle saison du nouveau Jardin communautaire La Cité-Verte, aménagé en juin dernier en bordure de l'avenue des Jésuites et dont 50 % des lots leur sont réservés.

Enfin, comme l'a laissé entendre le conseiller municipal Yvon Bussières lors de l'assemblée de janvier dernier du conseil de quartier Saint-Sacrement, d'ici trois ans, « il y aura un projet près des Habitations Trentino de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ), sur l’avenue des Jésuites ».