À propos de Montcalm et Saint-Sacrement

Les quartiers Montcalm et Saint-Sacrement sont situés dans l’arrondissement La Cité – Limoilou, dans la haute-ville de Québec. Le territoire est délimité par l’avenue Painchaud à l’ouest et l’avenue de Salaberry à l’est. On y retrouve le chemin Sainte-Foy, le boulevard René-Lévesque et l’avenue Cartier.

Montcalm et Saint-Sacrement : un peu d’histoire

À l’origine, le territoire de Montcalm et Saint-Sacrement était considéré comme une banlieue de Québec à caractère agricole avant de devenir un espace de villégiature au cours du XIXe siècle. Puis avec l’expansion urbaine, les communautés religieuses s’y installent et le territoire se transforme peu à peu en banlieue résidentielle au début du XXe siècle.

Ville-Montcalm devient une municipalité en 1908 et un quartier de Québec en novembre 1913 nommé quartier Belvédère. En 1916 le quartier prend le nom de Montcalm avant d’être divisé en deux en 1988 pour devenir les quartiers Montcalm et Saint-Sacrement.

Depuis le 1er novembre 2009, les quartiers Montcalm et Saint-Sacrement appartiennent à l’arrondissement La Cité-Limoilou.

Les Plaines d’Abraham et Avenue des Braves

L »histoire du Québec s’est joué sur le territoire de Montcalm et de Saint-Sacrement lors des batailles des Plaines d’Abraham le 13 septembre 1759 et de l’avenue des Braves le 28 avril 1760 perdues par les Français face aux Anglais. Depuis les Plaines d’Abraham est l’un des plus beaux parcs de Québec, où il fait bon se prélasser l’été. L’hiver, les amateurs de ski de fond et de raquette peuvent s’en donner à coeur joie.

D’où viennent les noms de Montcalm et Saint-Sacrement?

Montcalm est en l’honneur de Louis-Joseph de Montcalm-Gozon, marquis de Montcalm de Saint-Servan. Commandant des troupes françaises, le marquis de Montcalm est mort en héros à Québec le 14 septembre 1759.

Saint-Sacrement est nommé à partir de la paroisse du même nom, dont le nom honore le sacrement de l’Eucharistie.

Montcalm et Saint-Sacrement en bref

  • 23 620 habitants sur un territoire de près de 3,6 km2.
  • De nombreux services de proximité : épiceries, boulangeries, boutiques, écoles, services de santé…
  • Une vie communautaire riche : on y retrouve de nombreux organismes communautaires, d’économie sociale et à vocations religieuses.
  • Un quartier animé par ses nombreux événements familiaux et par les terrasses de ses restaurants, cafés et bars.
  • Des milieux naturels à proximité, dont les Plaines d’Abraham.
  • Des écoles de renom dont le Cégep Garneau et le Collège Mérici.

Source : Ville de Québec