Publicité

Autres quartiers :
Accès client

Amours / Désamour : Lectures publiques avec James Hyndman

Tarif

25 $ par conférence

Description de l'activité

Écoute ma voix écoute ma prière Écoute mon cœur qui bat laisse-toi faire… La vie ne vaut d’être vécue sans amour… Je t’aime, moi non plus… Je suis venu te dire que je m’en vais… Comme dans les chansons de Gainsbourg, amours et désamours se conjuguent à tous les modes et tous le temps.

Pour sa deuxième saison de lectures, le comédien James Hyndman a choisi des auteurs et des textes qui mettent en scène l’amour au présent, au passé ou à l’imparfait. Seul ou accompagné, il nous entraîne de l’Angleterre des années 1920 à la France des années 1980 en passant par l’Allemagne nazie.

Le liseur, de Bernard Schlink
Mercredi 28 février 2018, 19 h 30

Michaël, lycéen, tombe sous le charme d’Hanna, une femme de 35 ans dont il devient l’amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours et lui fait la lecture à haute voix. Sept ans plus tard, il assiste, dans le cadre de ses études de droit, au procès de cinq criminelles et reconnaît Hanna parmi elles.

L’amant de Lady Chatterley, de D.H. Lawrence
Mercredi 23 mai 2018, 19 h 30

Le roman le plus connu de D.H. Lawrence. Son succès repose sur l’idée que c’est le chef-d’œuvre de la littérature érotique, l’histoire d’une épouse frustrée, au mari impuissant, et qui trouve l’épanouissement physique dans les bras vigoureux de son garde-chasse. Mais l’importance du livre est dans la peinture d’un choc historique et social qui constitue le monde moderne. Entre la communauté rurale anglaise et le monde industriel, c’est tout le tissu d’un pays qui se déchire. La forêt du roman, où vit Mellors, le garde-chasse, représente le dernier espace de sauvagerie et de liberté ; lady Chatterley l’y retrouve et s’y retrouve, tout en voyant basculer son univers habituel. Ce roman poétique doit être lu comme un mélange de voyage initiatique, de descente aux enfers, comme une grande lamentation sur l’état de l’Angleterre, aux échos bibliques. L’intrigue amoureuse séduit à une première lecture ; mais le roman a une valeur historique et symbolique.

Publicité
Incontournables du quartier
Collège Stanislas
Caisse Desjardins du Plateau Montcalm
Musée national des beaux-arts du Québec
Café Castelo
Cégep Garneau
Piazzetta Cartier (La)
Sebz
Galerie d'art Uno
Seigneurie de Salaberry (La)
Galerie Cartier