À la découverte du faubourg Guénette

faubourg_guenette

Dernièrement, j’étais attablé dans un café du quartier Montcalm, j’ai donc profité du moment pour demander à des amis s’ils connaissaient le faubourg Guénette. Une seule personne a répondu dans l’affirmative, avec un peu d’hésitation.

En effet, peu de gens connaissent ce faubourg. Si vous le voulez, nous tenterons ensemble de mieux le découvrir. Le faubourg Guénette se situe dans le quartier Montcalm. Il est délimité par le chemin Sainte-Foy, l’avenue Cartier, l’avenue Bourlamaque et la rue Crémazie. Ce n’est pas du tout une paroisse, ce petit quadrilatère n’a que trois rues : Saint-Laurent, Dumont et Candiac.

Les origines du faubourg Guénette remontent au 19e siècle alors que les limites de la Ville de Québec se terminaient un peu avant l’avenue Turnbull. Un peu plus loin vers l’ouest, sur le territoire du quartier Montcalm d’aujourd’hui, il n’y avait que des villas pour les gens bien nantis ainsi que de grandes propriétés religieuses. Quelques citoyens de Québec, dont un certain Guénette, décidèrent d’aller bâtir des maisons sur un des terrains vendus par les religieuses de l’époque. Plus tard, d’autres familles viendront s’ajouter à la population de ce petit territoire.faubourg_guenette1

Éclosion immobilière

L’incendie majeur de 1845 qui a fait rage dans le faubourg Saint-Jean-Baptiste éprouva plusieurs familles, cela contribua largement à augmenter le nombre de citoyens qui ont bâti des maisons dans le faubourg Guénette, car beaucoup de terrains étaient donc à vendre. On compta jusqu’à 60 maisons. Ce fut l’âge d’or du faubourg. Vers environ 1900, le quartier Montcalm (jadis Ville-Montcalm) se développa très rapidement et les constructions furent nombreuses au point que le faubourg Guénette fut rejoint et ceinturé par l’expansion urbaine. Plus tard, vers 1960, un déclin économique survient à Québec, malheureusement le faubourg n’y échappe pas. La partie sud du faubourg est alors amputée quelque peu par la construction du HLM sur l’avenue Bourlamaque. La partie nord, pour sa part, est bordée par des garages et l’épicerie IGA.

Il est intéressant d’apprendre quelques détails concernant ce petit faubourg. Il fut le premier embryon d’urbanisation dans Montcalm. Un bon pourcentage d’Irlandais y habitaient également. Ils nommaient d’ailleurs cet endroit : Mount Pleasant. Il y avait la fontaine Manseau, sur la rue Candiac, qui fournissait l’eau potable. Le nom « Manseau » serait celui d’un tanneur à qui les religieuses de l’Hôtel-Dieu auraient donné une parcelle de terrain.

Publicité

Bref, on pourrait affirmer facilement, sur le plan visuel, que le faubourg Guénette est une petite partie de la Basse-Ville à la Haute-Ville. Les rues étroites laissent à peine d’espace à deux voitures de se rencontrer. Les grands incendies de l’époque l’ont toutefois épargné, fort heureusement. Nous pouvons donc conclure que ce faubourg est un petit village bien tranquille et discret dans le Quartier Montcalm. Une simple visite vous en convaincra facilement. Bonne marche!