Des parents réclament plus de sécurité aux abords de l’école primaire Anne Hébert

Monmontcalm.com s’est rendu mercredi matin avant l’entrée en classe des élèves de l’école primaire Anne Hébert sur le chemin Sainte-Foy au coin de Moncton afin de vérifier le comportement des automobilistes. En quelques secondes à peine comme on peut le voir sur l’extrait vidéo, six voitures qui circulaient sur le chemin Sainte-Foy ont commis des infractions au Code de la route. Lors du conseil de quartier de Montcalm mardi soir, l’un des parents, Jonathan Roberge est venu témoigner sur les dangers de la circulation automobile sur le chemin Sainte-Foy aux abords de l’école primaire Anne Hébert lorsqu’il accompagne son enfant à l’école. Monsieur Roberge arrive de la rue des Franciscains et il traverse au passage piéton de l’avenue Moncton. Monsieur Roberge déplore la vitesse des automobilistes sur le chemin Sainte-Foy malgré l’obligation de rouler à 30 km/h entre l‘avenue de Bougainville et l’avenue Casot, ainsi que les nombreuses infractions au code de la sécurité routière, ce qu’a pu constater Monmontcalm.com. Certains automobilistes roulaient facilement à 80 km/h. Il ne comprend pas non plus pourquoi il n’y a pas de brigadier scolaire comme sur le passage piéton de l’avenue Brown puisque l’école Anne Hébert a des entrées sur les deux avenues.Les articles 359 et 361 du code de la sécurité routière du Québec stipulent clairement que les automobilistes sauf exception doivent s’arrêter lorsque le feu est jaune ou rouge.Article 359 : « À moins d’une signalisation contraire, face à un feu rouge, le conducteur d’un véhicule routier ou d’une bicyclette doit immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d’arrêt ou, s’il n’y en a pas, avant la ligne latérale de la chaussée qu’il s’apprête à croiser. Il ne peut poursuivre sa route que lorsqu’un signal lui permettant d’avancer apparait ».Article 361 : « À moins d’une signalisation contraire, face à un feu jaune, le conducteur d’un véhicule routier ou d’une bicyclette doit immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d’arrêt ou, s’il n’y en a pas, avant la ligne latérale de la chaussée qu’il s’apprête à croiser, à moins qu’il n’y soit engagé ou en soit si près qu’il lui serait impossible d’immobiliser son véhicule sans danger. Il ne peut poursuivre sa route que lorsqu’un signal lui permettant d’avancer apparait ».Un autre danger guette les piétons sur l’avenue Moncton au coin du Chemin Sainte-Foy. Les automobilistes ont le droit de tourner à droite au feu rouge. La représentante de Monmontcalm.com a relevé plusieurs crissements de pneu et le passage forcé de certains automobilistes empêchant les piétons de traverser alors que la signalisation indiquait clairement la priorité des piétons. L’article 359.1 du code de la sécurité routière stipule que l’automobiliste peut tourner à droite seulement après avoir cédé le passage aux piétons engagés dans l’intersection. Ces automobilistes là ne s’arrêtent pas non plus sur le bande blanche qui est un peu en retrait, mais sur le passage piéton.

Quelques solutions apportées par la Ville de Québec

Armande Bilodeau, brigadière depuis trois ans au coin de Brown et chemin Sainte-Foy, en a vu de toutes les couleurs et n’en revient pas que les automobilistes sont prêts à renverser des enfants pour gagner quelques secondes.

« J’ai déjà vu des voitures monter sur le trottoir sur le Chemin Sainte-Foy face à l’école pour passer alors qu’une autre voiture attendait pour tourner à gauche sur Brown. Les enfants savent qu’ils doivent se coller contre la clôture », a raconté Armande Bilodeau.

Madame Bilodeau a dû déjà attraper un enfant par le sac à dos pour éviter qu’il se fasse frapper parce qu’un automobiliste est passé à la lumière rouge et que le feu piéton fonctionnait déjà depuis cinq secondes. Certains automobilistes ne respectent pas non plus sa fonction de brigadière et madame Bilodeau a souvent peur pour sa sécurité.Lundi soir, le conseil d’arrondissement de la Cité-Limoilou a voté un nouveau règlement pour faciliter le stationnement des autobus scolaires sur l’avenue Brown ainsi que l’arrêt des véhicules des parents qui déposent ou reprennent leurs enfants à l’école. À partir du 8 décembre, la vitesse maximale autorisée sur l’avenue Brown sera de 30 km/h . Les horaires des brigadiers ont été modifiés à l’heure du diner. Ils sont maintenant présents jusqu’à midi au lieu de 11 h 45. Et la présence policière aux alentours de l’école va être renforcée.Si certains changements vont aider à assurer la sécurité des enfants, il reste encore beaucoup de travail pour que les automobilistes prennent conscience que leurs comportements et le non-respect du code de la sécurité routière peuvent tuer.

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir