La côte Gilmour bientôt prête pour l'hiver

Cote_gilmour

Tout porte à croire que les travaux pour permettre l’ouverture continue de la côte Gilmour seront parachevés dans les prochains jours. Une page d’histoire pour le parc des Plaines d’Abraham s’apprête à être tournée.

À compter de cet hiver, le parc des Plaines d’Abraham ne sera plus le même. Nous avons beaucoup de chances nous les résidents du quartier, de pouvoir jouir de cet immense espace blanc qui nous semble nous être entièrement rendu au moment où la neige force la fermeture de certaines rues à la circulation automobile. Cet espace de paix sera malheureusement désormais amputé. Les enfants ne pourront plus descendre la côte Gilmour à traineau.Une visite près du chantier permet effectivement de constater que peu de choses restent à faire pour que la circulation automobile puisse reprendre. Les travaux d’asphaltage et le marquage sont terminés. Seuls des travaux au niveau du mur de soutènement restent à compléter. Si maintenant la réouverture de la côte semble inévitable, espérons que toutes les mesures seront prises pour atténuer les effets de la circulation dans le parc et dans le quartier.Déjà, il est possible de constater que certaines mesures ont été prises pour canaliser la circulation. Notamment, il sera impossible physiquement de tourner à gauche sur l’avenue de Laune, un terre-plein étant désormais en place à cette intersection pour empêcher cette manœuvre. Cela ne change toutefois rien aux règles de circulation préexistantes, puisqu’un panneau interdisait déjà cette manœuvre.Les changements majeurs auront surtout lieu à l’intersection de l’avenue Georges VI, c’est-à-dire là où la côte Gilmour rejoint l’anneau des Plaines d’Abraham. À cette intersection, les voitures remontant la côte Gilmour auront l’obligation de tourner à gauche, en direction de l’intersection de la Grande-Allée et de l’avenue de Bougainville. Les voitures ne pourront donc plus tourner en direction du musée.Parallèlement, la circulation en provenance du musée continuera de ne pouvoir emprunter la côte Gilmour, puisque le terre-plein pour empêcher que l’on puisse tourner à gauche a été conservé. Ces deux mesures auront certainement des effets bénéfiques sur la quiétude du parc. Par contre, le fait de faire de l’intersection de la Grande-Allée et de l’avenue Bougainville la seule voie d’accès et de sortie de la côte Gilmour présente des risques importants de voir augmenter la circulation sur l’avenue Bougainville, une rue résidentielle qui n’a pas la vocation d’être un axe de transit.Par conséquent, la Ville de Québec serait bien avisée de mettre, dès que les travaux sur Grande-Allée seront terminés, une obligation de tourner à gauche ou à droite sur Grande Allée à l’instar de ce qui a été fait à l’intersection René-Lévesque et Louis-Fréchette. Cela évitera que la circulation arrivant du parc des Plaines d’Abraham s’engouffre dans l’avenue Bougainv