Le nouveau stationnement des bus 300 dans Saint-Sauveur

conseil_quartier_saint_sacrementNouvelle réunion houleuse mercredi lors du conseil de quartier de Saint-Sacrement pendant la présentation de la solution pour l’aire de stationnement des autobus 300 du RTC qui desservent le Cégep Garneau. Le conseil de quartier a voté en faveur d’une option C qui accepte le nouveau stationnement temporaire qui sera situé au coin de l’avenue Saint-Sacrement et du boulevard Charest, avec la condition d’aucun retour en arrière. Le nouveau stationnement proposé par le RTC est situé dans le quartier Saint–Sauveur dans une zone commerciale et une réunion publique est prévue le mercredi 17 septembre pour une demande de changement de zonage. Celui-ci n’accepte pas les stationnements actuellement. Le conseil de quartier de Saint-Sacrement était invité à donner son opinion puisque le futur stationnement est limitrophe au quartier Saint-Sacrement et il concerne la desserte du Cégep Garneau par les autobus 300.Après avoir écouté les avis des citoyens le conseil de quartier a décidé d’appuyer le projet en y ajoutant une condition. À la fin de la durée du projet dans trois ans, le RTC ne devra pas remettre le stationnement sur le boulevard de l’Entente ni sur le chemin Sainte-Foy et le rue de Vimy comme c’est le cas actuellement.

Les citoyens déplorent une solution temporaire

Le nouveau stationnement serait situé sur deux lots, un qui appartient à la Ville de Québec et l’autre à Hydro-Québec. Les citoyens ont interpelé les représentants de la Ville de Québec et du RTC pour savoir pourquoi il s’agit d’une solution temporaire et non permanente. Selon le RTC, le terrain d’Hydro-Québec a un fort potentiel de développement et Hydro-Québec a fait savoir qu’il souhaitait récupérer son terrain à la fin de la période de trois ans.Lors de la réunion, les citoyens ont eu l’impression que le RTC et la Ville proposaient juste des solutions échappatoires sans travailler sur une véritable solution. Certains ont proposé des idées comme supprimer le stationnement et que les bus arrivent directement du garage. Cette proposition a été refusée par le RTC parce que le temps de trajet est très variable selon les conditions et qu’il est plus facile de gérer la circulation avec un stationnement.En plus du stationnement, malgré les explications données par le RTC lors de la dernière réunion publique en avril, les résidents du boulevard de l’Entente ne comprennent pas pourquoi les bus passent par leur rue au lieu du chemin de Sainte-Foy qui est une rue commerçante. Le RTC a expliqué une nouvelle fois que cela n’est pas possible pour des raisons de sécurité.Madame Danièle Grondines, la présidente du conseil de quartier de Saint-Sacrement a proposé que le terrain situé au coin de l’avenue Saint-Sacrement et du Boulevard Charest en diagonale du terrain d’Hydro-Québec et de la Ville soit étudié pour une éventuelle solution permanente. Selon le conseiller municipal, Yvon Bussières, une étude serait en cours pour un stationnement au coin de boulevard de l’Entente et l’avenue Émile Coté, mais aucune confirmation pour l’instant.

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir