Deux oeuvres d’art public pour le MNBAQ

Escalier_extérieur
Escalier_extérieur

Dans le cadre du Concours national d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement, l’artiste Ludovic Boney a été retenu par le Musée national des beaux-arts du Québec et le ministère de la Culture et des Communications pour concevoir une oeuvre d’art qui sera intégrée à la cour intérieure du pavillon Pierre Lassonde.

L’oeuvre proposée, Une Cosmologie sans genèse, possède des qualités esthétiques qui prennent en considération les données de la cour intérieure qui est ceinturée par les parois du pavillon Pierre Lassonde, de l’église Saint-Dominique et de son presbytère. L’oeuvre animera cet espace destiné autant aux rencontres, aux activités qu’à la détente.Ludovic Boney, artiste de descendance huronne-wendate, a produit plus de 14 projets d’intégration de l’art à l’architecture depuis 2006. Plusieurs de ses oeuvres ont été retenues à différents endroits au Québec, comme l’amphithéâtre extérieur de Trois-Rivières, le Cégep de Terrebonne, le port de Sept-Îles et l’Hôtel-musée Premières Nations de Wendake.La particularité de la carrière de l’artiste tient au fait qu’elle démontre un engagement ferme envers la pratique de l’art public, et ce, de manière presque exclusive. Sur le plan esthétique, l’artiste propose des projets réellement adaptés à la réalité des sites sur lesquels il est invité à intervenir.Un second artiste, Patrick Coutu a remporté le concours de la Fondation Monique et Robert Parizeau pour une oeuvre d’art public, Le Jardin du sculpteur, qui sera installée sur la terrasse Fondation Monique et Robert Parizeau au troisième étage du nouveau pavillon Pierre Lassonde. Entrant en résonnance avec l’environnement du Musée, son parc, mis aussi avec l’église Saint-Dominique, l’oeuvre fera l’objet de transformations en fonction du temps, de ses patines, mais aussi de la succession des saisons.« La construction du pavillon Pierre Lassonde constitue une formidable opportunité pour le MNBAQ d’ajouter des oeuvres d’art public remarquables à cet ensemble architectural unique. C’est ce que les artistes Ludovic Boney et Patrick Coutu nous offrent, avec des oeuvres qui dialoguent avec leur environnement spécifique », a déclaré Line Ouellet, directrice et conservatrice en chef du MNBAQ.

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir