Entr’actes : 20 ans de travail atypique

entractes_20ans

À l’occasion de ses 20 ans, Entr’actes a dévoilé sa programmation sous le thème « 20 ans de création atypique » avec cinq spectacles prévus au programme de mars à mai. Le directeur artistique Jean-François Lessard fait le point sur ces 20 premières années.

Céline Fabries : Que représentent ces 20 ans pour vous ?Jean-François Lessard : Beaucoup de fierté. Au climat actuel d’austérité, on répond par l’abondance des idées. On travaille avec des personnes qui ont une limitation. Pour pouvoir le faire, il faut une certaine ouverture. On est de plus en plus actif et l’ouverture du milieu culturel est de plus en grand. On a aussi des partenaires importants qui nous permettent d’avancer et de répondre à un besoin.C.F. : Quels sont vos plus grands défis ?J-F. L : Il faut se donner du temps. Il y a beaucoup de questionnement. Des subventions promises par le Parti Québécois ont été annulées par le gouvernement actuel. La Ville de Québec a aussi coupé l’un de ses programmes. La conséquence de tout ça, un projet viable qui va se solder par un déficit alors que nous avons un volet formation et un volet professionnel. Certains des interprètes sont devenus des professionnels.C.F. : Que peut-on vous souhaiter pour les 20 prochaines années ?J-F. L. : Continuer à produire pour le volet professionnel et rester accessible pour le volet atelier. On aimerait trouver un lieu pour créer et impliquer certains participants dans des emplois à temps plein. On voudrait aussi créer une compagnie.

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir