L’amour dans tous ses états

faire_lamour

Faire l’amour est une pièce originale et touchante. S’inspirant de récits et d’anecdotes recueillis auprès de personnes bien réelles, le concept se rapproche d’un théâtre documentaire se situant quelque part entre le sketch et les soirées de contes traditionnels.

La trame est construite à travers une succession d’histoires n’ayant pas vraiment de liens entre elles (sinon le sexe) et dont les transitions sont notamment assurées par le musicien, Mathieu Campagna qui, présent sur la scène, meuble l’espace sonore et accompagne les comédiens dans leurs performances chorégraphiques parfois exaltées, aérobiques ou encore langoureusement explicites.

Pour l’auteure, Anne-Marie Olivier, même si « Le sexe est intrinsèquement lié à la vie », l’amour servirait d’abord à sublimer, voire à magnifier nos pulsions sexuelles. C’est sans doute pourquoi elle a choisi de nous présenter des histoires qui ont toutes comme point de départ une forte attirance sexuelle entre deux personnes. Cette attirance initiale, qui se développe parfois en grand Amour, peut aussi mener au drame, ou encore aider la personne à se révéler à elle-même, à mieux s’accepter et à se découvrir tout en découvrant l’autre.

Il ne s’agit pas ici d’une pièce intellectuelle ni moralisante visant à faire réfléchir sur sa propre relation à la sexualité ou encore sur l’amour qui fait mal. Il est plutôt question d’un divertissement séduisant par le cocasse de certaines situations et paroles ou par le jeu des personnages qui savent nous faire rire et nous émouvoir.

Distribution : Anne-Marie Olivier, Maryse Lapierre, Eliot Laprise et Nicola-Frank Vachon.

Mise en scène : Véronique Côté

Au théâtre Périscope jusqu’au 12 décembre 2015, seule représentation où il reste encore quelques places de disponibles. Faites vite !

Publicité

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir