Le Taekwondo un sport olympique qui gagne à être connu

Envie d’essayer un nouveau sport, Taekwondo vous connaissez ? Originaire de la Corée, cet art martial est un sport olympique officiel depuis 2000. Que vous soyez un jeune enfant ou un adulte, le Club de Taekwondo de la Capitale vous fera découvrir un sport à la portée de tous.

Le Taekwondo sollicite des qualités de concentration, d’attention, de persévérance et de contrôle de soi. En tant que sport de combat, avec ses coups de pied sautés et retournés, il associe puissance et rapidité. Il permet un engagement tant physique que mental.Vincent Dionne, 12 ans, a commencé le Taekwondo à six ans, il est déjà ceinture rouge et deux barres noires, il se prépare pour la ceinture noire.« Je cherchais un sport, j’ai essayé le Taewondo et j’ai aimé ça. Ça m’a aidé pour la concentration, avoir plus confiance en moi et plus de discipline », explique le jeune garçon.S’il ne sait pas encore s’il veut aller aux Jeux olympiques, il pense à l’élite : « Quand je vois Maxime Potvin, je sais qu’il me reste encore beaucoup de choses à apprendre pour être aussi bon que lui », affirme Vincent Dionne.Lorsqu’on commence le Taekwondo, pas besoin d’être un athlète en particulier à l’âge adulte. C’est aussi une bonne occasion de pratiquer une activité en famille comme c’est le cas des Paradis-Deschênes. Lorsque Éloi Paradis-Deschênes, un espoir élite, a débuté la Taekwondo, sa soeur Pénélope ne voulait pas qu’on dise que c’était juste un sport pour les gars. Leurs parents à force de les accompagner aux cours ont aussi enfilé la tenue. Toute la famille est aujourd’hui ceinture noire.

Un haut niveau exigeant pour atteindre le rêve olympique

Comme dans tous les sports, peu de pratiquants vont atteindre l’élite mondiale, le directeur technique du club, Paul Germain qui s’occupe du groupe élite ne fait pas de cachette.« À un moment donné, si tu n’as pas une certaine physiologie tu ne pourras pas être parmi les meilleurs. Il faut être grand et mince. »Le Club de Taekwondo de la Capitale compte parmi ses adhérents, Maxime Potvin, l’un des deux espoirs canadiens pour les prochains Jeux olympiques à Rio en 2016 avec Marc-André Bergeron. Maxime Potvin, classé 10e au monde dans sa catégorie, a terminé deuxième dans la catégorie des moins de 74 kg dimanche à l’Open de taekwondo de Suisse.Fondée en 1985 par deux élèves de Tran Trieu Quan, Paul Germain et Marc Deblois le club de Taekwondo de la Capitale donne ses cours à l’école Anne Hébert et compte environ une centaine de membres.

Quelques mots de coréens utilisés au Taekwondo

  • Dojang : Salle d’entraînement
  • Dobok : Vêtement d’entraînement
  • Cha-ryeot : Attention
  • Kyeong-rye : Saluer
  • Joon-bi : Prêt
  • Shi-jak : Commencer
  • Kal-yeo : Repos
  • Keu-man : Arrêt
  • Kye-sok : Continuer
  • Kyong-go : Avertissement (pénalité)
  • Gam-jeom : Perte de point (pénalité)
  • Chung : Bleu
  • Hong : Rouge

 

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir