Le triathlon d’hiver en plein essor

Le 2e triathlon d’hiver dans le cadre du Pentathlon des neiges s’amorce samedi pour la catégorie groupe d’âge sur le site enchanteur des plaines d’Abraham avec au programme de la raquette, du patin et du ski de fond. Les athlètes élites ont rendez-vous dimanche où ils devront compléter le parcours en moins de 1 h 30 sanctionné par l’Union Internationale de Triathlon (ITU). La course Élite est également le premier Championnat canadien de Triathlon d’hiver. Les trois premiers Canadiens, tant chez les hommes que chez les femmes, monteront sur le podium. 

En organisant le premier triathlon d’hiver, nouvelle formule, l’an passé, François Calletta ne pensait pas que l’Union internationale de Triathlon irait aussi vite dans le développement de cette épreuve. Le directeur du Pentathlon des neiges est actuellement en pourparler avec la Fédération internationale pour obtenir le statut de coupe du monde ITU. Une rencontre est prévue en février en Finlande. Et pourquoi pas par la suite, organiser un championnat du monde, voir que le triathlon d’hiver devienne un sport olympique.« S’il y a un circuit européen et un circuit canadien dans deux ans, il sera surement possible d’organiser un championnat du monde », a souligné François Calletta.Mais celui-ci ne veut pas aller trop vite, il préfère attendre et que le ITU organise un vrai championnat du monde. Pour l’instant, quatre villes européennes se sont manifestées pour organiser une coupe d’Europe.

Un parcours différent, mais tout aussi difficile

Parmi les 28 athlètes hommes et 12 athlètes femmes à surveiller chez les élites, on retrouve le podium 2014 avec le Slovaque, Dusan Simocko, le Québécois, Marc-André Bédard et le Russe, Andreev Pavel chez les hommes et les Québécoises Annie Gervais, Claude Godbout et Evelyne Blouin chez les femmes.Le parcours a été modifié cette année avec le déplacement de l‘anneau de glace dans le parc du Musée. Selon François Calletta le parcours du ski est un peu moins technique, mais tout aussi difficile parce qu’il n’y a pratiquement pas de plat. Le parcours de raquette est aussi relevé.entrainement_marc_andre_bedardLes biathlètes Marc-André Bédard et Claude Godbout, membres de l’équipe nationale canadienne du biathlon, estiment que la formule qui englobe la raquette, le patin et le ski fait parfaitement  triathlon d’hiver. Les deux skieurs de Québec aiment pratiquer d’autres sports et se mesurer à des spécialistes.« On ne sait jamais où on va se classer par rapport au biathlon qui est notre sport », a confié l’athlète olympique Marc-André Bédard.Les athlètes de la catégorie élite devront parcourir 5 km de raquette, 11 km de patin et 9 km de ski en moins de 1 h 30.

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.