Le Tutti Frutti ferme ses portes

tutti_frutti_rene_levesque

Un autre commerce dans Montcalm, met la clé sous la porte. Le Tutti Frutti situé sur le boulevard René Lévesque Est fermera le 31 décembre dû à un contexte économique difficile.

Après 3 ans et demi d’opération, le propriétaire de la franchise de petit déjeuner, Patrick Lévesque, a décidé de jeter l’éponge et de ne pas renouveler l’entente avec Tutti Frutti après avoir vu son chiffre d’affaires diminué drastiquement.

 « Au début, le restaurant était rentable, mais avec la forte augmentation des taxes il y a deux ans, mon loyer a presque doublé et là c’est devenu difficile de maintenir le restaurant à flot », a expliqué Patrick Lévesque en entrevue téléphonique.

Le propriétaire du restaurant a donc profité de l’arrivée à échéance de son bail et de son contrat avec Tutti Frutti pour mettre un terme à l’activité. Selon lui, Tutti Frutti n’était pas non plus intéressé à renouveler l’entente.Un autre évènement a aussi rendu difficile la fréquentation des clients, un rapport erroné de la MAPAQ, peu après l’achat de la bannière par Patrick Lévesque.« Le rapport concernait l’état du restaurant avec l’ancien propriétaire. Celui-ci a payé l’amende, mais n’avait pas remis aux normes le restaurant. Quand j’ai acheté, tout a été mis aux normes, mais lorsque le rapport est sorti, le changement dans le rapport n’avait pas été fait et la nouvelle est sortie dans les médias. »Ces différents évènements ont donc rendu difficile de ne servir que des déjeuners. Patrick Lévesque a essayé de trouver des partenaires pour aménager un nouveau concept. Soit un restaurant-pizzeria familial, soit une subdivision du local en trois formats de restauration différents avec une partie sur place et une partie à emporter, mais pour l’instant personne ne s’est montré intéressé.Le restaurant employait selon la saison six à douze personnes. Une bien mauvaise nouvelle pour les salariés à la veille de Noël.

Publicité