L’équipe de soccer du collège François Villon championne du monde

Le Collège François Villon situé dans le 14e arrondissement de Paris a remporté la première édition de la Coupe du monde scolaire de soccer féminin organisée par le Collège Stanislas Québec et du réseau AEFE. Les joueuses françaises ont gagné 6-5 aux tirs au but face au Collège Stanislas Montréal. L’équipe du Liban est montée sur la troisième marche du podium.

Plus qu’une aventure sportive, c’est une véritable aventure humaine que les participantes de la première Coupe du monde scolaire de soccer féminin du réseau des écoles françaises à l’étranger ont vécue. La plupart des filles âgées de 11 à 13 ans n’avaient jamais joué au soccer avant d’être sélectionnées dans leur équipe respective. Elles n’avaient jamais mis non plus les pieds au Canada ni assisté un match de la grande Coupe du monde de soccer féminin.

Selon l’entraineur de l’équipe de France, Rachid Amejjoud dont l’école est située dans un quartier difficile de Paris, ses joueuses ont vécu un rêve alors que la plupart n’ont jamais voyagé à l’étranger :

« C’est une belle aventure, les filles se sont inscrites dans un projet d’école avec la section sport soccer du collège. En venant au Québec, elles ont fait de bonnes découvertes et vécu de belles émotions sur le plan sportif », a souligné Rachid Amejjoud.

Et elles étaient fortes sur le terrain ces collégiennes de François Villon. Il faut dire aussi que l’équipe s’entraine ensemble depuis un an et participe à des compétitions aussi bien contre les filles que les garçons et qu’elle compte sur trois joueuses qui jouent au soccer depuis l’âge de 6 ans! Malgré une belle opposition du Collège Stanislas Montréal qui a préservé le score vierge jusqu’à la fin du temps réglementaire, la France a dominé le match avec plusieurs belles occasions d’ouvrir le compteur. C’est la capitaine de François Villon, Farah Chguira qui a donné la victoire à son équipe lors de la séance de tirs au but

« J’étais très stressée avant de tirer, je savais que j’avais la Coupe du monde au bout des pieds », a déclaré la capitaine française.

Pour le directeur du Collège Stanislas Québec, Gérald Bennetot-Deveria, cette Coupe du monde a donné beaucoup de bonheur et d’émotion : « J’ai senti beaucoup de tolérance et de respect entre les équipes. On a envie de revivre ça. »

L’équipe de Stanislas Québec entrainée par le Rouge et Or

College_Stanislas_QuebecÇa n’a pas été facile pour les joueuses de Stanislas Québec qui pour la plupart ont dû apprendre les rudiments du soccer et s’habituer à l’équipement. Après une première journée difficile où elles ont perdu leurs deux matchs sur des scores sans appel 5-0 et 6-0 contre Marie de France Montréal et Paris, l’équipe de Québec n’a pas baissé les bras. Le lendemain, elles ont battu Toronto 4-0 et fait match nul face à Oslo 1-1.

Et bonne nouvelle, le Collège Stanislas Québec a signé un partenariat avec le Rouge et Or de l’Université Laval. Ce sont les joueuses de l’équipe féminine de Soccer du Rouge et Or qui entraineront Stanislas. En attendant la prochaine Coupe du monde de soccer féminin qui aura lieu en France en 2019, l’équipe de Québec aura certainement l’occasion de participer à une compétition du réseau AEFE en Amérique du Nord. Compétition que souhaite mettre en place le directeur du Collège Stanislas Québec Gérald Bennetot-Deveria pour que la flamme du soccer continue de briller et vivre de nouvelles aventures.