Un projet pour mieux gérer les déchets au Collège Stanislas

Les élèves de la classe de CM2 (5e année du primaire) du Collège Stanislas dans le quartier Saint-Sacrement ont lancé un projet dans le cadre de la Cop 21 pour sensibiliser les élèves, les parents et le personnel éducatif de l’école sur la nécessité de changer certaines habitudes de vie afin de protéger l’environnement.

« L’idée est partie des plaintes des élèves sur les déchets dans la cour. Avec la Cop 21, je me suis dit qu’il ne faut pas attendre une solution des politiques, mais qu’il faut des initiatives collectives et individuelles », a expliqué la professeure de la classe de CM2, madame Wach.

Le projet a été pris très au sérieux par les élèves de madame Wach. Pendant quatre jours, ils ont récolté tous les déchets et le recyclage du Collège Stanislas. Ils les ont triés pour calculer le pourcentage que cela représente pour chaque catégorie puis ils ont pesé chaque sac. Des affiches ont été créées et posées dans le hall de l’école pour sensibiliser les autres élèves et leur montrer tout ce qui est nécessaire comme matière première pour fabriquer par exemple des emballages. D’autres affiches apprennent aux élèves qu’un septième continent a été découvert, le Plastic Vortex, un endroit dans l’océan où on trouve des tonnes de plastiques qui mettent en danger les animaux; et la durée de vie des déchets dans la nature. Saviez-vous qu’une bouteille de verre a une durée de vie de 4000 ans, les couches, 450 ans, les canettes en aluminium jusqu’à 500 ans et les piles au mercure 200 ans ? Des chiffres qui font frémir lorsqu’on sait le nombre de déchets que les gens jettent dans la nature. Le directeur adjoint du Collège Stanislas, Sylvain Rousseau n’est pas surpris que chaque élève accumule en moyenne 10 kg par année de déchets.

« Nous avons créé un comité des délégués qui réfléchit à tout ce qui peut-être fait dans le Collège pour améliorer l’environnement », a souligné monsieur Rousseau.

Comme les déchets organiques représentent 56,5 % des déchets du Collège Stanislas, des bacs de compostage vont être installés dans la cafétéria pour les récolter. Ce compost servira à faire pousser des plantes et des fleurs pour embellir le Collège. Des bacs bleus vont être achetés afin que toutes les salles de l’école en soient équipées. Les repas servis aux élèves sont préparés sur place par un cuisinier et depuis la Toussaint, des collations faites maison sont proposées aux élèves ce qui diminue grandement les emballages. Les élèves de madame Wach ont récupéré une centaine de canettes afin de les recycler en différents objets de décoration pour Noël comme des bougeoirs.

La classe de CM2 a aussi préparé un questionnaire pour connaitre les habitudes de vie et de consommation de chaque personne de l’établissement pour ensuite créer des défis et cibler des actions comme apporter des collations sans emballage ou dans un plat réutilisable.

L’environnement vu par des enfants de 10 ans

Curium13_cover-223x300La vérité sort toujours de la bouche des enfants à ce qu’on dit. Et comme une image vaut mille mots, voici la photo tirée du magazine Curium  que m’a montré un élève, la terre en forme de crème glacée en me disant : « La planète c’est comme une crème glacée, ça peut fondre si on ne la préserve pas». Pour les élèves de madame Wach, la nature nous aide à respirer donc nous aussi on doit l’aider en recyclant. Selon Barmaan, si on ne l’aide pas, la nature va s’éteindre. Pour Perle, il faut respecter la nature, parce qu’il s’agit de notre maison, c’est le lieu où on vit.

Les États-Unis sont considérés comme les plus gros pollueurs parce qu’ils sont riches, ils ont beaucoup de voitures et ils font marcher tout le temps la télévision. La Chine et l’Inde ont aussi été citées comme des pays très pollueurs.La Chine avec les gens qui portent des masques est le pays le plus pollué. Les Philippines selon Pimprenelle est aussi un pays très pollué avec les mines d’ordures en plein air.

Les élèves de CM2 espèrent vraiment que les chefs d’État vont s’entendre et signer un accord et surtout le respecter. Ils ont beaucoup de doutes, mais l’avenir de la planète en dépend. Ils avaient aussi quelques messages pour le maire de Québec, Régis Labeaume. La ville de Québec est moins polluée que certaines villes comme Paris, mais il y a encore des efforts à faire comme des journées sans voiture pour diminuer le trafic, électrifier les transports et créer un bouton qui permettrait de se téléporter pour ne pas utiliser la voiture. La dernière demande va être un défi de taille pour monsieur Labeaume.

Publicité

Résultats de l’enquête

Triage des déchets dans le Collège

  • Déchet organique : 56,5 %
  • Emballage de boisson : 16,3 %
  • Emballage de nourriture : 14,8 %
  • Papier/Carton : 12,2 %

10 kg par élève jetés / an

  • 5 kg 740 de nourriture
  • 1 kg 500 d’emballage de boisson
  • 1 kg 500 d’emballage de nourriture
  • 1 kg 240 de papier

Durée de vie des déchets dans la nature

  • Bouteille en verre : 4000 ans
  • Bouteille en plastique : de 100 ans à 1000 ans
  • Couches : 450 ans
  • Sac en plastique : 450 ans
  • Canette en aluminium : 200 à 500 ans
  • Pile au mercure : 200 ans
  • Boite de conserve : 50 ans
  • Barquette de polystyrène : 50 ans

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir