Une fin de semaine endiablée avec le Pentathlon des neiges

Pour la dernière fin de semaine du 11e Pentathlon des neiges, environ 2 500 participants sont attendus sur les Plaines d’Abraham pour les différents défis courte distance et longue distance. Plusieurs athlètes de haut niveau prendront part à la compétition ainsi que le porte-parole de l’évènement, le comédien Patrick Hivon. Au programme Vélo, course, ski, patin et raquette.Samedi, familles et amis se dépasseront dans une atmosphère festive avec le Défi des familles et amis Merell. Le matin les sportifs batailleront pour le Défi courte distance Merrell en tandem ou en solo. C’est notamment le cas pour Patrick Hivon qui participera aux deux compétitions :« Pour être bien franc, je suis à la fois fébrile et nerveux, car demain sera enfin le grand jour ! Le patin sera sans doute la discipline la plus difficile pour moi, mais l’important est de s’amuser et de redécouvrir les plaisirs de l’hiver. Et avec ma famille et mes amis à mes côtés, que demander de mieux ! Parce qu’il ne faut pas oublier que le Pentathlon, c’est du plaisir… à la puissance 5 ! » mentionne Patrick Hivon, comédien au petit écran, entre autres dans Vertige et Nouvelle adresse.Les les élites auront rendez-vous samedi pour le Défi longue distance — Solo et tandem et dimanche pour le Défi longue distance élite Opticité en équipe. Le défi en équipe est un rendez-vous à ne pas manquer où des athlètes de calibre mondial de chacune des disciplines sont jumelés dans des équipes qui compléteront le parcours de plus de 44 km en un peu plus de 1 h 30… incluant les 4 transitions !Parmi les athlètes de haut niveau, il faudra surveiller les champions du monde de raquette, Sara Bergeron-Larouche et Maxime Leboeuf, le triple champion Chuck Perreault favori au Pentathlon des neiges longue distance élite solo et le jeune patineur de vitesse longue piste qui vient de terminer 8e à ses premiers championnats du monde juniors en Pologne, Christopher Fiola.« Comme chaque année, athlètes de calibre mondial et enfants se côtoieront pour compléter leur Pentathlon selon leurs objectifs respectifs, dans une ambiance conviviale et festive, » souligne François Calletta, producteur et directeur général du Groupe Pentathlon. « Autant le Défi des familles et amis Merrell est rassembleur avec ses nombreux enfants de tout âge paradant fièrement avec leur déguisement en espérant remporter le trophée de la convivialité, autant les performances des élites sont à couper le souffle.

Un bilan positif

L’équipe du Pentathlon des neiges dresse un bilan positif de l’événement, et ce, malgré une météo peu clémente – peu de neige en début de saison pour l’entraînement et de grands froids qui persistent depuis plusieurs semaines.« On s’attendait à souffrir et on avait des prévisions très pessimistes pour les inscriptions », confie François Calletta.Finalement plus de 5 300 personnes se sont inscrites à cette 11e édition et le record de l’an passé a été éclipsé. Selon le directeur du Pentathlon, la Ville ne pourra plus enlever l’anneau de glace qui a fait le bonheur des Québécois tout au long de l’hiver et en particulier pendant les fêtes où il y avait du gazon au lieu de la neige.« Cette édition 2015 du Pentathlon des neiges marque une année charnière pour notre événement, notamment avec un nouveau site pour la présentation des épreuves et de nouvelles infrastructures, toujours dans le but de mieux répondre aux besoins des athlètes et offrir un bon spectacle. C’est une belle réussite et nous en sommes fiers », affirme François Calletta.

Un avenir prometteur

Il y a deux semaines, François Calletta s’est rendu en Finlande pour une réunion avec la Fédération internationale de triathlon. Il a bon espoir qu’un circuit européen voit le jour. Jusqu’à présent cinq villes se sont dit intéressées dans différents pays comme la France et l’Italie. La Russie va aussi s’impliquer dans le nouveau format.« Les anciennes villes olympiques ont des anneaux de glaces extérieures et ne savent pas quoi faire avec. Elles cherchent donc de nouvelles vocations et le triathlon d’hiver répondrait parfaitement à leurs attentes », explique François Calletta.En attendant un championnat du monde de triathlon à Québec, voir les Jeux olympiques, le Pentathlon est la compétition incontournable en hiver.

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir