Gabriel Bouchard, prof et musicien qui surfe sur les mots

Gabriel_Bouchard

Gabriel Bouchard, professeur de lettres au Cégep Garneau a lancé son premier album, Prends ton élan par les bois, mercredi soir au Bal du Lézard. Son style musical se rapproche du folk contemporain, avec des accents de bluegrass, de blues ou de trad. Le ton est parfois engagé, parfois humoristique et les paroles entre la vie du quotidien et la noblesse littéraire. Nous nous sommes donné rendez-vous non loin du Cégep, au café Follia dans le quartier Saint-Sacrement.

Le titre de l’album qui contient 11 chansons a de quoi faire sourire. Tiré de l’une des chansons de l’album, Prends ton élan par les bois a selon l’auteur un double message. Construit à partir de l’expression prendre le taureau par les cornes, le titre appelle à prendre les choses en main, mais prendre son élan par les bois, c’est aussi fuir.« D’habitude je suis plutôt de l’école de Georges Brassens qui disait qu’une chanson doit pouvoir s’écouter en se rasant. Donc il ne faut pas trop que ça soit abstrait. Mais cette fois je trouvais que de dire à la fois une chose et son contraire et que le sens ne soit pas immédiatement compréhensible aux gens était intéressant », a expliqué Gabriel Bouchard.La musique a toujours été une passion pour Gabriel Bouchard. Adolescent, il jouait de la guitare avant de s’intéresser à l’écriture au début de la vingtaine. Terre à terre, il a entrepris des études en littérature pour devenir prof de lettre. Entre le travail et la vie de famille, la musique a été mise un peu de côté, mais sans jamais totalement l’oublier. Il a suivi les ateliers d’écriture de Marc Chabot, ancien professeur de philosophie au Cégep Garneau et parolier entre autres de Richard Séguin. Et puis il y a eu la rencontre avec Dominic Hébert du groupe The Maggoty Brats avec qui il jouait de la guitare sur les plaines d’Abraham entre deux séances de correction des épreuves de lettres un été.« J’ai joué des chansons que j’avais écrites et il m’a dit qu’il avait quelque chose à faire avec ça. Peu de temps après, il réalisait mon album », a relaté le musicien.Originaire de Saint-Bruno au Lac-Saint-Jean, Gabriel Bouchard a grandi avec la musique de Renaud, Brassens, Richard Desjardins. Il a déménagé à Québec pour ses études universitaires à l’université Laval et s’est installé dans le quartier Montcalm où il a vécu pendant cinq ans. Il en garde un très bon souvenir et reste attaché au quartier depuis son départ pour Limoilou. Ce qu’il aimait particulièrement les couchés de soleil, la vue sur la basse-ville et les Laurentides. les plaines d’Abraham et le Bügel où il travaillait quand il était étudiant.Depuis qu’il vit dans Limoilou, il a complètement adopté le style de vie du quartier et il s’y sent bien. Il a ses habitudes au Bal du Lézard, au restaurant La Salsa, la Brulerie Limoilou et le café Nektar. Si jamais il devait quitter Limoilou, ça serait pour se réinstaller dans Montcalm. Écouter Gabriel Bouchard

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir