Le MNBAQ fêtera l’ouverture de son nouveau pavillon à la Saint-Jean

La pavillon Pierre Lassonde ouvrira ses portes dans quatre mois jour pour jour le 24 juin. Une grande fête populaire est prévue pendant trois jours avec de nombreuses activités gratuites. Le nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) va propulser celui-ci sur le devant de la scène muséale mondiale avec son architecture grandiose.

Des activités sur l’avenue Cartier et sur Grande Allée conçues par Alexandre Fecteau, la visite du musée, cinq nouvelles expositions à découvrir, le dévoilement d’une oeuvre sculpturale réalisée par Ludovic Boney, voici ce qui attend le public lors de l’ouverture du pavillon Pierre Lassonde.Le metteur en scène Alexandre Fecteau a imaginé une sorte de marché en plein air abracadabrant, où les étals et les kiosques deviendront des galeries à ciel ouvert, des plateaux de danses ou encore des espaces de performances théâtrales ou musicales. Cette grande activité dans le quartier Montcalm mettra les résidents et les commerçants au coeur de l’action.C’est Pierre Lapointe qui agira comme porte-parole du musée lors de l’inauguration du pavillon Pierre Lassonde. Selon le chanteur, l’art contemporain lui a sauvé la vie alors qu’il déprimait adolescent. Depuis, il met un point d’honneur à faire à appel à des artistes québécois d’art contemporain dans ses projets artistiques.Pendant la visite de presse ce matin, nous avons déjà pu sentir l’effet grandiose du pavillon alors que celui-ci est encore en travaux. Quatre salles d’exposition sont prévues dans le pavillon Pierre Lassonde, un auditorium de 250 places, un café signé MC Lepage que Pierre Lassonde qualifie déjà comme « meilleur café en ville » et « un lieu idéal pour se rencontrer».« Le public va découvrir l’oeuvre architecturale du pavillon et des collections du musée qui n’ont pas encore été montrées comme celle de l’art décoratif et du design québécois et le chef d’oeuvre de Jean-Paul Riopelle, L’hommage à Rosa Luxemburg qui va être déployé pour la première de tout son long dans le passage qui relie le pavillon Pierre Lassonde au pavillon central », explique la directrice et conservatrice en chef du MNBAQ, Line Ouellet.

On s’installe

Pour célébrer l’ouverture de son nouveau pavillon, le MNBAQ offrira au public l’exposition Installations. Déployée dans un parcours-promenade inédit de 3 000 mètres carrés, l’exposition débutera dans les nouvelles salles d’exposition et s’achèvera dans le pavillon Gérald-Morisset. Elle rassemblera une trentaine d’installations emblématiques de la production québécoise des quatre dernières décennies, issues de la collection du musée. Certaines n’ont d’ailleurs jamais été présentées au public.Exmuro présentera L’Humanorium qui prendra la forme d’une étrange fête foraine inspirée de la tradition du 19e et 20e siècle. La fête qui aura lieu en plein air conviera le public à découvrir les oeuvres d’artistes en arts actuels dans un environnement singulier.D’autres activités auront lieu pendant l’été puis tout au long de l’année en partenariat entre autres avec le Festival d’été de Québec, le Festival du cinéma de la ville de Québec et le Périscope. Cet automne, le MNBAQ hébergera une rétrospective de Pierre Bonnard, un artiste français multidisciplinaire postimpressionniste.Le musée national des beaux-arts du Québec fermera ses portes du 24 mai au 23 juin pour ouvrir en grande pompe le jour de la fête nationale du Québec. À noter que le restaurant du musée signé MC Lepage sera ouvert le midi du mardi au dimanche.

Le futur pavillon Pierre Lassonde en chiffre

  • Début des travaux : septembre 2013.
  • Coût des travaux : 103,4 millions (45,1 millions, Québec; 33,7 millions, Ottawa et 24,6 millions, fonds privés par le Fondation du MNBAQ).
  • Hauteur du pavillon : 21,8 mètres (l’équivalent d’un immeuble de 7 étages)
  • Hauteur de l’édifice incluant le cube : 26,5 mètres
  • Surface du pavillon : 14 900 mètres carrés
  • Surface consacrée aux salles d’exposition : 3 400 mètres carrés
  • 12 salles d’exposition
  • 358 nouvelles oeuvres pour l’inauguration
  • 164 ouvriers avec 25 sous-traitants pour une seule journée
  • Escalier monumental : 79 marches, 3 volées et 15 mètres de long
  • Passage Riopelle par CGI : 130,6 mètres
  • Oeuvre L’Hommage à Rosa Luxemburg : 40,2 mètres
  • Toits verts : 90 000 plants, 5 sortes de plantes grasses
  • Matériaux utilisés : 8 500 mètres cubes de béton, 1 090 000 kg d’acier, 1 186 sections de verre, 3 sortes de verre (opaque : 51,12 %; transparent : 25 %; translucide : 19,5 %)

 

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir