La galerie urbaine rendra hommage aux bâtisseurs

Galerie Montcalm

Pour une deuxième année, la Galerie Montcalm de la SDC Montcalm s’installera à partir du 3 juillet dans deux cases de stationnements. Cette fois-ci au coin de Saunders et de Bourlamaque. La galerie d’art urbaine rendra hommage aux bâtisseurs de Québec dont plusieurs ont résidé dans le quartier Montcalm.

BatisseursLa SDC Montcalm s’est inspiré de la présence d’épigraphes qui soulignent les endroits où plusieurs personnalités importantes ont résidé. Cette exposition vise à les faire connaître aux résidents et aux visiteurs du quartier Montcalm. Les personnalités choisies sont Howard-Phillips Lovecraft, Antonio Masselotte, Edmond Lemoine, Alain Grandbois, Anne Hébert, Gabrielle Roy, Cornelius Kreighoff, Robert Blatter, Edmund Alleyn.

« Nous avons opté pour ce thème après avoir appris qu’une plaque avec le nom de Richard Garneau sera installée sur la place publique au coin Cartier et René Lévesque. On trouvait qu’il y avait un beau lien à faire tout en faisant découvrir aux gens le patrimoine architectural du quartier Montcalm », a souligné le directeur de la SDC Montcalm, Jean-Pierre Bédard.

Nouveauté cette année, l’exposition laisse une place à l’inspiration et au talent des passants avec deux tableaux noirs. Ceux-ci pourront s’exprimer sur la galerie en faisant des dessins avec des craies. Chaque jour, ces dessins seront effacés pour laisser la place à de nouvelles créations. Afin de garder une trace, des photos seront prises tous les jours et seront affichées sur Facebook et Instagram de la SDC avec le mot clic #galeriemontcalmqc.sdc_qa_lignetemps_v2_seuleLa galerie sera divisée en deux pavillons. L’un sera implanté sur la rue Saunders alors que l’autre sera installé sur Bourlamaque. C’est celui sur Bourlamaque qui expliquera le projet et qui aura des surfaces libres pour les passants. Un marquage au sol de type ligne du temps permettra de faire des liens historiques jusqu’au second module. Le deuxième pavillon fera découvrir les grands créateurs qui ont vécu dans le quartier avec les photos, les noms, les lieux de résidence et la carte du quartier pour situer l’endroit.« L’endroit choisi est un clin d’œil à l’ancienne « Galerie Montcalm » qui était située tout près au 165 Grande Allée Ouest. C’est aussi un moyen d’amener les visiteurs du nouveau pavillon Pierre Lassonde sur l’avenue Cartier », a expliqué Jean-Pierre Bédard.

La fête de Québec sur l’avenue Cartier

Cette thématique s’inscrit également dans la continuité et en dialogue avec la place publique Richard-Garneau au coin de l’avenue Cartier et de René Lévesque qui sera inauguré le même jour que la galerie urbaine, le 3 juillet. Des activités auront d’ailleurs lieu à partir de 16 h 30 sur l’avenue Cartier dont la diffusion du film d’Alfred Hitchcock, La loi du silence, tourné à Québec en 1953 et où Richard Garneau apparait comme figurant.La galerie sera accessible en tout temps jusqu’au 5 septembre. Elle a été conçue par la firme d’architecte Amiot Bergeron pour la SDC Montcalm avec la collaboration de Kevin Sylvain, stagiaire en architecture et design chez Amiot Bergeron et Marc-Antoine Viel, diplômé en architecture et candidat à la maitrise en science du design urbain.

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir