Succès populaire pour le nouveau pavillon du MNBAQ

inauguration_pavillon_pierre_lassonde1

Plus de 13 000 personnes ont visité le nouveau pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) vendredi, jour de la Fête nationale des Québécois pour l’ouverture au grand public. L’avenue Cartier et Grande Allée étaient aussi animées avec la Folle Foire imaginée par le metteur en scène Alexandre Fecteau.

C’était la fête vendredi dans le quartier Montcalm qui a accueilli des milliers de visiteurs. Invités par Alexandre Fecteau à la Folle Foire, plusieurs commerces de l’avenue Cartier ont pu faire découvrir aux passants leur savoir-faire. Myriam Chesseboeuf de la boutique Parchemin du Roy avait pour l’occasion créé une calligraphie avec pour fond le nouveau pavillon du MNBAQ. Pierre Lassonde a d’ailleurs acquis la calligraphie samedi en allant signer le livre d’or du Parchemin du Roy. Au stand de la boutique, les badauds pouvaient aussi avoir un signet personnalisé avec leur prénom écrit en calligraphie.Nathalie Roy, propriétaire de la chocolaterie Arnold chocolats gourmands et présidente de la SDC Montcalm a associé le chocolat au quartier des arts. Le public devait choisir l’un des tableaux exposés puis associer le tableau à une saveur. Une bonne occasion de faire découvrir l’une des nombreuses destinations gourmandes du quartier Montcalm.Enfin le Café Castelo dont le premier étage de la boutique est consacré à l’art avec la Galerie d’art Uno a offert le café tout au long de la journée.On peut le dire, la Folle Foire portait bien son nom avec des stands où l’on pouvait avoir une analyse psycho musicale, découvrir une drôle de machine à pop corn imaginée par Mathieu Fecteau qui faisait penser aux inventions du début du 20e siècle et regarder des artistes à l’œuvre.

Un ruban inauguratif créé par Gorgia Volpé

La Folle Foire a fait une pause en fin de matinée pour l’inauguration officielle du pavillon Pierre Lassonde en présence de nombreux dignitaires dont le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard et la vice-présidente de l’exécutif et responsable de la culture de la ville de Québec, Julie Lemieux.Pour l’occasion, l’artiste Gorgia Volpé a créé un long ruban. « Une œuvre sociale » qu’elle a commencé il y a huit ans et qui a traversé le Québec. Cette œuvre qui a été tressée aussi bien par des enfants que par des personnes âgées ou encore des artistes est selon Gorgia Volpé une rencontre interculturelle et intergénérationnelle du Québec qui correspond parfaitement aux valeurs du Musée national des beaux-arts du Québec.Cette corde est composée de matériaux recyclés comme des sacs imprimés, des sacs de magasinage et des matières industrielles qui ont un usage quotidien. Pendant les discours, Pierre Lapointe, porte-parole du nouveau pavillon et Giorgia Volpé ont continué à tisser la corde jusqu’à ce qu’il soit l’heure de la couper pour inaugurer le pavillon Pierre Lassonde.La journée a été riche en activité et s’est prolongée jusqu’à 2 h du matin avec la nocturne Mutek qui a attiré de nombreux fêtards et curieux. Il faut dire que le nouveau pavillon avec son architecture et ses différents espaces lounge se prête parfaitement à ce genre d’évènement.Le Musée national des beaux-arts du Québec est gratuit jusqu’à ce soir 22 h avec la visite des nouvelles salles d’exposition, un 5 à 7 signé Marie-Chantal Lepage et différentes prestations musicales.

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir